Gestion de crise sanitaire : Entretien avec Loïc Gachon, maire de Vitrolles

Dans la lutte contre le coronavirus, les élus sont en première ligne auprès de leurs citoyens. Ils agissent à la fois sur le plan sanitaire pour freiner la propagation du virus ainsi que dans l’intégralité du quotidien pour permettre à la vie de leur collectivité de se maintenir malgré la crise et le confinement.

A Vitrolles, Loïc Gachon est maire depuis 2009 et a été récemment réélu au premier tour des municipales du 15 mars dernier. Il nous explique comment, avec son équipe, ils sont parvenus à organiser progressivement la lutte contre l’épidémie et quelles solutions ils ont mis en place  pour améliorer le quotidien des citoyens.

Tout d’abord au niveau administratif, la commune a organisé une permanence en présentiel des services maintenus comme l’état civil notamment. Si une équipe composée de membres du cabinet du maire et de la direction générale est présente tous les jours à la mairie, la plupart des services de support se font, eux, en télétravail pour respecter au maximum les mesures de confinement. Les réunions se font également de façon régulière en visioconférence. Ainsi, cette crise nécessite d’apprendre de nouvelles méthodes d’organisation et de communication, une adaptation à de nouvelles formes de travail.  

Sur le plan sanitaire, la commune a instauré au début de la percée de l’épidémie dans le département une unité médicale de soutien C3. Cette unité correspond à un centre de consultation dédié au coronavirus, créé en partenariat avec la communauté médicale. Ce centre permet aux personnes symptomatiques d’avoir un lieu de prise en charge qui leur est dédié afin de ne pas risquer des contaminations dans les salles d’attentes de leurs médecins habituels.

Pour la gestion de la commune, deux mots sont au coeur de la démarche de la ville : aide et accompagnement. Ainsi, un numéro unique a été instauré pour tous les sujets liés au virus et à la vie quotidienne afin de permettre aux particuliers et aux entreprises d’avoir un interlocuteur pouvant répondre à leurs questions, les conseiller et les orienter. Pour les personnes vulnérables, un dispositif d’appel et d’écoute a été mis en place avec l’appui du CCAS, des personnels communaux ainsi que des bénévoles. Le dispositif de repas à domicile a été étendu et, lorsque les personnes peuvent encore cuisiner, un programme “allo course” a été créé pour livrer un panier de course une fois par semaine aux bénéficiaires. Un nouveau dispositif “allo livre” est en cours de développement sur le même modèle, en partenariat avec la médiathèque,  pour maintenir un accès à la culture aux plus fragiles.

De plus, comme partout en France, un accueil des enfants de soignants a été organisé dans les écoles. Néanmoins, la commune a fait le choix de maintenir son ouverture pendant les vacances sur ses propres moyens, malgré le retrait du gouvernement.  Dans la continuité de cette action, le personnel périscolaire a ouvert une page internet qui sera alimentée chaque jour pour proposer des activités ludiques et ainsi accompagner au mieux les nombreux enfants de Vitrolles, ainsi que leurs parents, pendant la période de vacances.

Enfin, Loïc Gachon insiste sur la nécessité de valoriser les initiatives instaurées aujourd’hui et de commencer dès maintenant à préparer le futur. La commune s’apprête à mettre un place sur son site internet un espace de répertoire des initiatives qui ont émergé pendant la crise. Ainsi, l’objectif est de faire connaître les activités et les services mis en place par la ville mais également de valoriser les initiatives plus locales qui ont fleuri pendant le confinement. Sur un plus long terme, le but est de répertorier les actions qui renouvellent notre rapport aux choses, à l’alimentation et aux autres afin de construire de nouveaux modèles pour l’après-crise. Ainsi, lui et les autres élus - les anciens comme ceux qui l’ont rejoint récemment - ouvrent dès à présent une réflexion sur les perspectives de sortie de crise, sur l’expérience à en garder mais également sur la construction d’un autre futur.