Des actions concrètes pour le logement des plus démunis

A l’occasion des Assises pour l’accès au logement des sans abri organisées par la FNARS, Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, a déclaré : « Notre objectif est de dépasser la seule réponse à l’urgence et d’aider les personnes les plus démunies à sortir définitivement de la rue en les accompagnants dans un parcours d’insertion vers le logement.

Nous finalisons un plan triennal de réduction des nuitées hôtelières. Son objectif est d’inverser la tendance actuelle, en substituant à l’hôtel des dispositifs alternatifs réellement capables de répondre aux besoins des familles », a-t-elle précisé. Ce plan, annoncé prochainement par le Président de la République, a pour objectif d’offrir aux familles des conditions d’hébergements plus dignes et mieux adaptées à leurs besoins (intermédiation locative, résidences sociales, maisons-relais…), en réorientant les crédits consacrés au financement des nuitées hôtelières vers ces autres dispositifs.

Concernant cette période hivernale :

  • l’Etat a prévu un nombre important de places exceptionnelles mobilisables durant l’hiver, dont près de 10 000 sont actuellement ouvertes et le resteront jusqu’au 31 mars ;
  • Sylvia Pinel a demandé aux préfets d’organiser des réunions de concertation avec les acteurs associatifs afin d’anticiper la fin de l’hiver et de permettre le maintien dans l’hébergement au plus grand nombre.

Ces dispositifs viennent en complément des actions déjà engagées : le vote d’un budget 2015 dédié en augmentation, qui s’élève à 1,3 milliard d’euros ; la construction de 15 000 logements très sociaux supplémentaires (5 000 par an à partir de 2015), en plus de la production de 3 000 logements Plai “adaptés” par an et de 10 000 logements sociaux accompagnés d’ici trois ans ; 7 000 places d’hébergement supplémentaires ont été créées dans le cadre du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté en janvier 2013 ; la généralisation des diagnostics territoriaux “à 360°” et la fusion des Services Intégrés d’Accueil et d’Orientation (SIAO) et des services du 115. Les diagnostics permettront d’identifier les problématiques et besoins de chaque département et les nouveaux “SIAO unique” auront une vue d’ensemble des places d’hébergement et de logement adapté disponibles à ce même échelon, ainsi que la capacité de les attribuer. Les mesures du plan de relance de la construction annoncées en 2014 doivent par ailleurs permettre de créer plus de logements diversifiés et adaptés aux besoins des personnes.

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°196 du 19 janvier 2015