Vers le renouvellement des trains d’équilibre du territoire

illustrationFrédéric Cuvillier a signé le 4 décembre la convention de financement du renouvellement du matériel roulant des trains d’équilibre du territoire avec Philippe Duron, président de l’Agence de financement des infrastructures  de  transports  et  député-maire  de  Caen,  et  Guillaume Pepy, président de la SNCF.

Pour Frédéric Cuvillier, « ce renouvellement montre  l’engagement  concret  du  gouvernement  pour  les  millions d’usagers des transports du quotidien. Je tiens à rappeler l’importance accordée au renouveau des lignes Intercités, service ferroviaire rapide entre les villes moyennes et grandes pour lequel les usagers doivent bénéficier d’un confort accru ». L’État s’engage à financer l’acquisition par la SNCF de 34 rames Coradia Liner et la construction ou l’adaptation des nouveaux centres de maintenance correspondantes, pour un montant de 510 M€ avec une option de 100M€supplémentaires. Cette commande va participer à la création de 4 000 emplois en France, chez Alstom et ses fournisseurs. Six des dix sites d’Alstom en France participeront à ce projet (Reichshoffen, Ornans, Le Creusot, Tarbes, Villeurbanne et St-Ouen). Ces rames neuves, situées entre le TER et le TGV, remplaceront les anciens trains Corail dont les locomotives diesel actuellement exploitées sont âgées en moyenne de 35 ans. Les premières livraisons sont prévues fin 2015. Il s’agit de la première tranche du renouvellement de l’ensemble du matériel roulant des trains d’équilibre du territoire annoncé le 9 juillet dernier par le Premier ministre.