Le plan d’action contre le harcèlement scolaire

logo_agire_contre_harcelementLe 26 Novembre 2013 Vincent Peillon, ministre de l’Education Nationale, a présenté son plan d’action pour lutter contre le harcèlement scolaire. Actuellement, plus de 10% des élèves français se disent harcelés au sein de leurs établissements par leurs camarades de classe. Ce phénomène est souvent discret et peu détecté par les adultes en responsabilités. Le harcèlement à l’école se traduit sous différentes formes : par les mots, les violences physiques et morales, le cyber-harcèlement… 6% des victimes de harcèlement subissent des violences très sévères.

C’est pour toutes ces raisons que le Gouvernement, qui a fait de la jeunesse sa priorité, a pris la décision de lutter contre ce phénomène de harcèlement au sein de l’école. De nombreuses mesures ont été mises en place, notamment la création de deux numéros verts à l’attention des lycéens et collégiens qui ne savent comment en parler à leurs familles.

Le 0808 807 010 correspond à la plateforme « Stop Harcèlement », avec comme objectif de permettre aux jeunes de parler de leurs problème de harcèlement et d’essayer de trouver une solution et un accompagnement. La seconde plateforme créée par le ministère de l’Education Nationale se nomme « Net Ecoute », joignable au 0800 200 000, et se préoccupe plus précisément des jeunes harcelés sur les réseaux sociaux, par e-mails, etc. De plus, un guide numérique a été mis en ligne sur le site du ministère afin de prévenir des dangers d’internet et de donner des conseils pour résoudre des problèmes de violences sur le net.

Des initiatives pour les enfants et leurs parents

Afin de réduire au maximum ce phénomène, le gouvernement a mis en place 7 actions pour lutter contre le harcèlement scolaire. Tout d’abord, la création d’un site internet dédié à la lutter contre le harcèlement scolaire. Il est accessible pour les élèves mais également pour les parents et les professeurs en quête de solutions à ce problème : http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

Une dizaine de dessins animés à l’attention des jeunes élèves vont être diffusés dans les établissements scolaires afin de sensibiliser dès le plus jeune âge à la problématique du harcèlement scolaire, à ses dangers et à ses conséquences. D’autre part, 2 clips ont été diffusés afin de redonner espoir aux jeunes harcelés, et de les inciter à dénoncer et à parler de leur problème.

31 référents académiques ont été désignés pour être disponible et à l’écoute des victimes de harcèlements. Ce référent se trouve être le garant d’une solution trouvée obligatoirement à chaque problème de harcèlement signalé par les élèves, les professeurs ou encore les parents.

6 fiches thématiques ont été mises en ligne afin d’accompagner les élèves et/ou leurs parents dans leurs démarches pour sortir de cette spirale qu’est le harcèlement à l’école.

Un programme de formation va être conduit par la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre la violence en milieu scolaire. Ce programme est suivi sur une durée de 3 ans et touche un public le plus large possible. Allant des référents académiques aux équipes mobiles de sécurité, le choix d’une formation continue et au public varié a été fait par Vincent Peillon.

Enfin, les élèves seront chargés de proposer des projets afin de lutter contre le harcèlement scolaire. Un prix de 2000 euros sera décerné à l’équipe gagnante afin de mettre en œuvre son projet.