Solidarité pour les réfugiés : les Régions normandes s’engagent

“Face aux drames insupportables qui se succèdent à nos frontières, la Normandie ne peut rester sans agir. L’Histoire de notre région nous oblige. Nous savons, ici, le prix de la liberté et la valeur des Droits de l’Homme. Devant l’urgence, nous déclarons Haute et Basse-Normandie Régions solidaires. Dans les plus brefs délais nous proposerons à nos assemblées régionales la mise en place exceptionnelle d’un fonds d’aide de 50 000 € à destination des associations œuvrant pour l’accueil des réfugiés, dont nous tenons à saluer le travail et l’engagement de leurs membres et bénévoles. Nous travaillerons également avec les bailleurs sociaux sur les moyens, en liaison étroite avec les collectivités locales volontaires, de faciliter l’accueil et l’hébergement des populations en détresse. Nous allons enfin, en lien avec les autorités académiques et l’Institut européen des Droits de l’Homme et de la Paix, proposer et susciter des projets pédagogiques sur ces enjeux dans les établissements d’enseignement – lycées notamment–, qui relèvent de la compétence régionale. Dès ce jour, nous écrivons aux principales collectivités normandes afin de les inviter à rejoindre notre initiative. Devant le drame humain dont personne ne peut ignorer l’ampleur, nous appelons chacun à la solidarité. Il y va de notre dignité collective et de nos valeurs. Il n’y a pas de place pour le repli sur soi en Normandie.”

Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais, présidents des Régions Haute et Basse-Normandie

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°225 du 14 septembre 2015