Les sénateurs socialistes se battent pour une revalorisation des prestations des anciens combattants

Le groupe socialiste et républicain du Sénat a refusé, en commission des Finances, de voter les crédits de la mission “Anciens combattants” en l’état. Ils appellent l’attention de la ministre des Armées sur l’absence de revalorisation significative des prestations, notamment la pension militaire d’invalidité ou la retraite du combattant.
Claude Raynal, vice-président et chef de file socialiste a rappelé qu’en 2016 et 2017, ces prestations avaient été revalorisées, sans pour autant permettre de revenir totalement sur les pertes de pouvoirs d’achat antérieures, et ce malgré une croissance économique encore faible. Avec une croissance future estimée à 1,8 % et compte tenu de la baisse régulière du nombre de bénéficiaires, le groupe socialiste demande au Gouvernement de poursuivre l’amélioration sensible des prestations initiée par ses prédécesseurs.