« Repartir de l’avant », par Pierre Cohen

Pierre-Cohen-2011.jpgMes chers amis, je tiens à vous présenter mes meilleurs voeux pour l’année 2015, au nom de la Maison des élus. L’année qui s’achève a été marquée par des échéances électorales difficiles pour les élus socialistes et républicains, dont il ne faut pas minimiser l’importance. Il convient de s’interroger sur le message qu’ont voulu nous adresser nos électeurs par ce vote, afin de repartir de l’avant. En ce sens, le travail engagé par le Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis dans le cadre des Etats généraux a permis de mobiliser l’ensemble des militants et des élus autour de problématiques majeures, pour aboutir à un texte ambitieux visant à repenser l’identité du parti. Cette réflexion se poursuivra lors du Congrès du Parti socialiste qui se tiendra à Poitiers en juin.

Cette année doit marquer l’aboutissement de la réforme territoriale, engagée dès mai 2012. Au 1er janvier 2015, onze nouvelles métropoles ont été créées, en application de la loi de modernisation de l’action publique et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) votée en 2013. La nouvelle carte des régions a été adoptée, tandis que le débat sur les compétences des collectivités, engagé à la fin de l’année 2014 au Sénat, va se poursuivre. La FNESR s’engage pleinement dans les discussions relatives à la nouvelle organisation territoriale qui se dessine et souhaite continuer à porter la parole des élus socialistes et républicains. Cette réforme aura une influence majeure sur les deux échéances électorales de 2015: les élections départementales les 22 et 29 mars, marquées par un nouveau mode de scrutin et un redécoupage des cantons, et les élections régionales en décembre, avec la mise en oeuvre de la nouvelle carte des régions.

D’autres grandes mesures qui auront un impact direct sur la vie des Français sont également attendues cette année : la généralisation du tiers-payant, la loi sur la transition énergétique, le débat sur l’accompagnement de la fin de vie, autant de sujets sur lesquels nous devrons nous mobiliser face à des responsables de l’opposition toujours plus caricaturaux et démagogiques.

Pour sa part, la Maison des élus continuera de jouer son rôle de centre de ressources durant cette année 2015. La FNESR propose toujours de manière régulière des notes argumentaires présentant de manière synthétique l’action du gouvernement et son impact sur les collectivités locales. Communes de France poursuivra son travail de mise en lumière des mesures adoptées par les élus socialistes et républicains, dans la foulée des derniers numéros consacrés au bilan des Régions et Départements, ou à la politique de la Ville. Nous préparons également le lancement d’un espace personnel sur notre site web, offrant à chaque élu la possibilité de consulter les différentes ressources mises à sa disposition.

Pierre Cohen, Président de la Maison des élus

Cet éditorial est extrait de la lettre de Communes de France n°194 du 6 janvier 2015

Abonnez-vous à Communes de France