Réforme territoriale et avenir des territoires ruraux au menu des voeux de François Hollande à Tulle

Lors de ses voeux aux territoires, présentés le 17 janvier à Tulle, en Corrèze, François Hollande est revenu sur la réforme territoriale ainsi que sur l’avenir des territoires ruraux. Il a salué la nouvelle organisation territoriale instaurant « 13 grandes régions plus fortes, capables de prendre davantage de décisions et notamment d’investissements. » Le Président de la République a ensuite évoqué la question des compétences, actuellement examinée au Sénat : « Aux régions les compétences en matière de développement économique, de formation, de tourisme, d’aménagement du territoire. Aux départements, les solidarités sociales et territoriales, notamment dans les départements de l’espace rural. Aux communes et aux intercommunalités, le service de proximité. »

François Hollande a également rappelé que « l’effort de péréquation sera accentué pour qu’un meilleur équilibre se fasse entre territoires ruraux et urbains. » Le chef de l’État a ensuite abordé la problématique des territoires ruraux, soulignant les défis spécifiques auxquels ils sont confrontés, mais également leurs atouts (agriculture, qualité de vie, etc.). Pour que la France ait « une conception exigeante de la ruralité », François Hollande a balayé l’ensemble des mesures prises par le gouvernement : soutien de l’agriculture, valorisation de nos produits, dans le pays comme à l’international, grands projets d’infrastructures, accès aux soins, déploiement du numérique, transition énergétique…

Yohan Letertre

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°196 du 19 janvier 2015