Un Re-acteur public au coeur de l’innovation territoriale

Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’État et de la Fonction publique a lancé, le 13 mai, la campagne “Re-acteur public”. Cette plateforme a l’ambition de mettre en place une coopération neutre entre les collectivités locales et les services de l’État. « La modernisation de l’action publique est une nécessité dans la politique nationale. Cependant, il faut sortir du seul prisme de l’économie et se tourner plus vers les attentes des citoyens. Elle passe par les échanges d’idées entre tous les partenaires », précise la ministre. Avec le programme “Re-acteur public”, État et collectivités unissent leurs efforts pour inventer et diffuser de nouvelles façons de concevoir des politiques publiques, à la fois plus efficaces, plus productives et plus démocratiques. Ce projet est à l’initiative de l’association “La 27e région”, le laboratoire de transformation publique créé par l’Association des régions de France en 2008 et dont le président est Christian Paul, député de la Nièvre. Les associations d’élus des collectivités territoriales sont partenaires du consortium. Claudy Lebreton, président de l’Assemblée des départements de France, insiste sur « le développement d’une culture de l’innovation, qui aujourd’hui passe majoritairement par le numérique ».

L’ARF, par la voix de son président, Alain Rousset, rebondit sur « l’innovation de rupture propice aux changements de société et aux pratiques publiques », à l’image du service public de l’emploi en Aquitaine, complémentaire du Pôle Emploi local.

Julien Bossu

Cette brève est extraite de la lettre des élus socialistes et républicains n°166, du 19 mai 2014

Abonnez-vous à la newsletter