Projet de loi transition énergétique : Ségolène Royal appelle à la mobilisation

L’examen du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte a débuté à l’Assemblée nationale et a franchi une étape importante avec les discussions en séance plénière. Sé­golène Royal, lors de son discours d’introduction, a rappelé que la transition énergétique était une chance : d’améliorer très concrè­tement la vie quotidienne de chacun tout en protégeant mieux notre planète ; de réduire nos émissions de gaz à effet de serre et de contribuer activement à la lutte contre le réchauffement clima­tique ; de mieux assurer notre indépendance et notre souveraineté énergétiques, en préparant l’après-pétrole et en réduisant le coût d’importations qui grèvent lourdement notre balance commerciale ; de stimuler l’innovation, d’améliorer la compétitivité de nos entreprises, de développer des filières d’avenir capables de conquérir de nouveaux marchés ; de créer des emplois non-dé­localisables, d’alléger la facture énergétique des ménages, de vivre dans un environnement moins pollué et plus sain.

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a aussi souligné que ce projet de loi propose un cadre cohé­rent et efficace pour faire de la France une puissance écologique de premier plan. C’est un levier de sortie de crise, le plus efficace et le plus rapide. Citoyens, entreprises, collectivités… Ségolène Royal demande la mobilisation de tous.

Le site participatif www.votreenergiepourlafrance.fr permet de recenser les actions déjà engagées dans les territoires par les associa­tions, les professionnels, les particuliers et les collectivités locales. Depuis la présentation du projet de loi en juin dernier, plus de 1 800 initiatives ont été partagées : elles préfigurent déjà sur le terrain ce qui va devenir possible à plus grande échelle.

Cette brève est extraite de la lettre des élus socialistes et républicains n°181 du 6 octobre 2014