De nouvelles mesures pour les MOOCs en France

FUN

A la veille de l’ouverture des premiers MOOCs, cours en ligne ouverts à tous, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé de nouvelles mesures pour assurer le développement de cette méthode d’enseignement en France.

Les MOOCs (Massive Open Online Course) sont des cours en ligne, ouverts à tous, qui se déroulent avec plusieurs milliers d’apprenants simultanément. Ils associent des ressources numériques (vidéos, textes, images…) et des activités pédagogiques (quizz, forum, réseaux sociaux, tutorat, évaluations…).

Des MOOCs disponibles dès le 16 janvier

Après le lancement de la première plateforme numérique française de MOOCs le 2 octobre 2013, France Université Numérique, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso a annoncé de nouvelles mesures destinées à généraliser et à développer ce dispositif de cours en ligne.

Dès le 16 janvier 2014, les étudiants, mais également les lycéens, les salariés, les demandeurs d’emploi, toutes les personnes désireuses d’apprendre et de se former, pourront suivre gratuitement et à leur rythme, les 8 premiers MOOCs sur France Université Numérique. D’ici trois semaines, ce sont 18 MOOCs qui auront commencé.

En trois mois, ce sont plus de 88 000 personnes qui se sont inscrites pour suivre un des 25 MOOCs proposés par France Université Numérique.

Un nouveau plan d’action en faveur de l’offre de formation numérique

Afin de continuer sur cette lancée, Geneviève Fioraso a décidé de lancer un nouveau plan d’actions. La ministre a ainsi présenté les nouveaux établissements qui rejoindront la plate-forme France Université Numérique dès 2014 : HEC, l’ENS Cachan, l’ENS Lyon, l’Ecole des Mines d’Alès, le groupe INSA, Grenoble INP, l’université Joseph Fourier de Grenoble, l’université Toulouse 2 Le Mirail, l’université de Lorraine, l’université de Strasbourg, Paris 1 Panthéon Sorbonne, ou encore l’université Paris Sud. Grâce au concours de ces nouveaux établissements, ce sont près d’une trentaine de nouveaux MOOCs qui viendront compléter l’offre de France Université Numérique.

La ministre a également annoncé qu’en complément des 12 millions d’euros de financement prévus au titre du Programme d’Investissements d’Avenir, 8 millions d’euros seront consacrés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, sur 2014, pour financer l’équipement des campus  en « fabrique de MOOCs».

D’autre part, un appel à projet «CréaMOOC» d’un montant de 3 millions d’euros va être lancé par le ministère, avant l’été, pour doter chacune des futures COMUE (Communauté d’université) d’un studio de tournage équipé, accessible aux différents établissements.

Le ministère crée un fonds de 5 millions d’euros pour co-financer la production de MOOCs à destination de la formation professionnelle afin d’orienter cette offre vers la formation continue.