De nouvelles avancées pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Le 25 Mars, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du Gouvernement, et Claudie Haigneré, présidente d’Universcience, ont signé une Charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine des sciences et des techniques.

Une charte de l’égalité

Universcience (qui réunit le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie) s’est engagé avec ses autorités de tutelle et le ministère des Droits des

Femmes à mener une politique visant à promouvoir l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein même de l’établissement. Il s’agit de lutter contre les stéréotypes afin de mieux prendre en compte l’égalité hommes-femmes dans les offres au public.

Cette charte est une forme d’exemple pour les établissements culturels et scientifiques. Elle prend également en compte la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche dans le but d’inscrire l’égalité dans les institutions universitaires et dans le dialogue avec les établissements.

Plusieurs projets sont évoqués dans cette charte, tels que la création d’une « mission égalité » dans tous les établissements d’enseignements supérieurs ou encore l’élaboration de statistiques sexuées relatives aux stratégies nationales de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Un comité ministériel pour l’égalité entre les hommes et les femmes

Cette première signature a pour objectif d’amorcer un mouvement de signatures de chartes de l’égalité dans d’autres institutions du champ de la culture et de la communication. Aurélie Filippetti a en effet annoncé cette ambition devant le Comité ministériel pour l’égalité des femmes et des hommes dans le domaine de la culture et des médias.

Ce conseil, composé d’une trentaine de personnes (élus, artistes, experts …) suit l’évolution de la place de la femme dans les milieux culturels et médiatiques grâce à l’Observatoire de l’égalité dans la culture et la communication. Les données de l’Observatoire ont fait apparaître une situation encore bien déséquilibrée, qu’il s’agisse de la place des femmes aux postes à responsabilité ou de leur place dans la programmation artistique.

Ces différentes instances sont unanimes : un grand travail est encore nécessaire pour arriver à une réelle égalité entre les femmes et les hommes dans le secteur de la culture et de la communication. Il est nécessaire de lutter contre les stéréotypes et les préjugés sexistes, ce qui sera possible notamment grâce au renforcement du rôle du Conseil supérieur de l’audiovisuel, inscrit dans le projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes porté par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes.

Aller plus loin:

Le portail du ministère des droits des femmes