Najat Vallaud Belkacem présente les priorités des nouveaux contrats de ville

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports, a présenté une communication relative aux priorités des nouveaux contrats de ville lors du Conseil des ministres.

Elaborés pour la période 2014-2020, ces contrats de ville associeront l’Etat, les collectivités locales et les services publics autour d’objectifs communs, et ce dans chacun des 1 300 territoires concernés par la politique de la ville. Selon la communication de la ministre, « ils veilleront à garantir un niveau de présence des services publics et de mobilisation des outils de droit commun supérieurs à la moyenne ». D’autre part, « la conclusion de ces contrats de ville à l’échelle des intercommunalités permettra un meilleur examen des situations comparées des territoires ».

Le gouvernement a demandé aux préfets d’engager la préparation des nouveaux contrats de ville, avec pour objectif d’aboutir avant la fin de l’année 2014. Najat Vallaud-Belkacem a rappelé que ces contrats auront trois priorités:

  • Un pilier cohésion sociale: des mesures de soutien aux équipements sociaux, culturels et sportifs, ainsi qu’aux associations assurant le lien social sur le territoire devront être prévues par les contrats. Ils assureront également« un investissement supplémentaire des partenaires du contrat de ville dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la justice. »
  • Un pilier cadre de vie et renouvellement urbain, avec pour objectif « une amélioration tangible de la vie quotidienne des habitants des territoires prioritaires, en particulier de ceux qui résident dans le logement social ». Le contrat devra donc prévoir des créations d’équipements ou l’installation de nouvelles activités dans le quartier. Dans les territoires éligibles au nouveau programme national de renouvellement urbain, les contrats détermineront les objectifs opérationnels de transformation du quartier et de mixité sociale.
  • Un pilier développement de l’activité économique et de l’emploi, avec un objectif de réduction de moitié sur la durée du contrat de ville des écarts de taux d’emploi. Parmi les mesures annoncées, les contrats de ville assureront une présence de Pôle emploi et des missions locales dans chaque territoire prioritaire, la mobilisation d’au moins 20 % des contrats aidés et des aides à l’emploi pour les jeunes des quartiers.

Aller plus loin

Consulter la communication de la ministre sur le portail du gouvernement

La réforme de la politique de la ville fait l’objet de notes explicatives de l’action du gouvernement

La liste de communes et territoires cible de la politique de la ville