Mieux accompagner les petites communes pour les activités périscolaires

Le Premier ministre a confié à la sénatrice Françoise Cartron (Gironde) la mission d’établir un bilan des initiatives prises par les élus locaux pour organiser et développer les activités périscolaires et de définir les conditions d’un accompagnement renforcé par les services de l’Etat aux communes. Placée auprès de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, et de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, cette mission devra en particulier, sur la base d’une analyse des bonnes pratiques d’articulation des organisations de temps scolaires et des activités périscolaires, rassemblées en lien avec les associations d’élus locaux et des initiatives prises par les services territoriaux de l’Etat, permettre d’identifier des moyens d’accompagner mieux encore les petites communes et communes rurales.

Cet accompagnement, dont les deux ministres ont fait une priorité reprise et confortée par le Comité interministériel aux ruralités, passe par des solutions à amplifier en termes de diffusion de bonnes pratiques, notamment concernant le recrutement et de qualification des animateurs, par la production de ressources adaptées mais aussi par une réflexion sur les adaptations et simplifications à envisager. Cette mission pourra mettre en valeur et assurer une diffusion des nombreuses initiatives prises par les élus locaux pour offrir des activités périscolaires de qualité et construire, grâce à la dynamique des projets éducatifs territoriaux (PEDT), des complémentarités avec les temps scolaires propices à l’amélioration des apprentissages et à l’épanouissement des enfants.

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°231 du 25 octobre 2015

Abonnez-vous à Communes de France