Merci, on continue ! par Marylise Lebranchu

Edito - Marylise Lebranchu

La victoire de François Hollande, le 6 mai, est à bien des égards un aboutissement.

C’est la conclusion heureuse de l’engagement de tous, militants, sympathisants, élus, dans une campagne de terrain, longue et souvent âpre. Que chaque élu socialiste et républicain soit remercié pour le temps, l’énergie, l’enthousiasme même, qu’il a mis au service de notre candidat tout au long de ces derniers mois.

 

Remarqué pour le nombre de réunions publiques, de cafés citoyens, pour la présence sur les marchés et dans le porte-à-porte, et pour sa participation au grand Rassemblement des territoires à Dijon le 3 mars, notre réseau d’élus socialistes et républicains a répondu présent. Il a assumé avec vigueur la responsabilité qui est la sienne dans la campagne présidentielle et à laquelle François Hollande attachait une importance toute particulière.

La stratégie de rapprochement entre l’UMP et le FN nous conduit à la plus grande vigilance républicaine. Dans chacune des circonscriptions, le combat sera rude face à des adversaires décomplexés sur les thèmes de la division, du rejet de l’autre.

C’est pourquoi le rassemblement des Français passe par une nette victoire aux législatives en juin prochain. Nos territoires ont besoin qu’une majorité parlementaire procède rapidement aux réformes que nous avons travaillées depuis plus d’un an. Services publics, emploi, égalité, justice sociale, décentralisation… Autant de questions qui méritent que le Parlement puisse efficacement contribuer au redressement de notre pays. Alors, on continue !

Marylise Lebranchu, présidente de la FNESR