Marie-Noëlle Battistel, nouvelle présidente de l’ANEM

Au lendemain du 32e Congrès de l’Association nationale des élus de la montagne (ANEM), la nouvelle présidente, Marie-Noëlle Battistel, députée PS de l’Isère, et Annie Genevard, secrétaire générale et députée LR du Doubs, ont salué le vote unanime (moins une voix) de l’Assemblée nationale en faveur de la loi Montagne. Les élus de la montagne se félicitent de la méthode d’élaboration du projet de loi, co-rédigé avec l’ANEM, qui actualise et complète la loi de 1985, conformément à l’annonce du Premier ministre, Manuel Valls devant le 30e congrès de l’ANEM. Il est largement inspiré du rapport d’Annie Genevard et de Bernadette Laclais, députée PS de la Savoie, remis en 2015, et des propositions du Comité directeur de l’ANEM pour relancer la politique de la montagne. L’apport de Joël Giraud, député PRG des Hautes-Alpes et président de la commission permanente du Conseil national de la montagne, ainsi que de tous les acteurs de la montagne notamment des stations ont enrichi le texte de la loi.

Globalement, l’ANEM se réjouit des apports constructifs du débat parlementaire (près de 300 amendements) et de l’écoute de Jean-Michel Baylet, qui ont permis de prendre en compte l’ensemble des spécificités montagnardes, notamment la prise en compte du territoire, la structuration de la DGF, les offices de tourisme communaux dans les stations classées, l’accès aux soins, la numérisation, les droits des travailleurs saisonniers, la place de l’agriculture et le nouveau régime d’autorisation des Unités touristiques nouvelles (UTN). Les sénateurs sont maintenant appelés par l’ANEM à conforter ce texte.