Maisons de services au public : ça bouge avec la Poste

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité et Philippe Wahl, directeur du groupe La Poste, ont présenté le plan partenariat entre l’État et La Poste, le 24 juin dernier. Il vise à accélérer la création de maisons de services au public afin d’assurer la présence et la qualité des services de proximité dans les territoires, notamment dans les zones rurales. «Ce pacte a pour objectif de créer 1000 maisons de services publics avant la fin 2016, afin de renouer le lien avec les citoyens. C’est un des fondements de l’acte républicain d’avoir accès aux services publics», précise Sylvia Pinel. Il s’inscrit dans les mesures annoncées lors du comité interministériel du 13 mars dernier, autour de trois priorités : garantir à tous l’égalité d’accès aux services, amplifier les capacités de développement des territoires ruraux et assurer la mise en réseau des territoires. et prend acte des recommandations préconisées du rapport remis par Jean Launay, député du Lot. «Avec ces maisons de services publics nous souhaitons sortir du sentiment d’abandon les citoyens des zones rurales et montagneuses. Grâce à La Poste, nous pouvons transformer les bureaux les moins actifs et être au plus près des citoyens avec un réseau déjà développé sur les territoires», ajoute la ministre. La possibilité de disposer d’antennes de gendarmerie dans certaines de ces maisons de services a également été évoquée la ministre.

J.B

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°218 du 30 juin 2015

Abonnez-vous à Communes de France