L’Union européenne se mobilise pour le déploiement du Très Haut Débit

Engagement de François Hollande lors de la campagne électorale, le déploiement du très haut débit d’ici 2022 constitue un atout majeur pour l’avenir de la France et des collectivités territoriales, qui bénéficiera à la compétitivité des entreprises et à l’égalité des territoires.

Ce chantier représente un investissement de 20 milliards d’euros et repose sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs publics et privés. Pour les projets publics, qui concerneront près de 15 millions de foyers et d’entreprises dans les territoires les moins denses, la possibilité pour les régions de mobiliser les fonds structurels européens (FEDER) constitue un élément important de la réussite du Plan France Très Haut Débit.

Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, a salué le choix de la Commission européenne de permettre l’affectation de ces fonds à des projets d’infrastructures à très haut débit. En demandant que les réseaux ainsi financés s’inscrivent dans le cadre du plan France Très Haut Débit, la Commission européenne valide la demande portée par le gouvernement français et sa stratégie ambitieuse pour le déploiement d’internet.

Aller plus loin:

Consultez le sommaire du Hors-série de Communes de France: « Les territoires à l’heure du Très Haut Débit »

Plus de 2 millions d’abonnés au Très Haut Débit selon l’ARCEP