L’ONF se tourne vers le futur

L’office national des forêts a présenté, le 14 mars dernier un bilan de son activité pour l’année 2016. Son directeur général, Christian Dubreui s’est montré rassurant : « la forêt se porte bien, elle représente 30 % du territoire métropolitain. Mais, il y a une mauvaise connaissance de la taille des forêts en France ». Depuis son arrivée à la direction de l’Office, Christian Dubreuil s’est attelé à gérer le problème des questions des ressources humaines. Le gouvernement a consenti à une stabilisation des effectifs de l’Office. La période 2017-2020 verra même un renforcement de ses effectifs grâce aux contrats aidés. De plus, en raison d’un grand nombre de personnels partant en retraite, l’Office va, pour les remplacer multiplier les recrutements et ce, en diversifiant les profils. Pour mémoire, L’ONF c’est 10 000 personnes réparties sur l’ensemble du territoire, qui gère près de 11 millions d’hectares de forêts, en métropole et en outre-mer.

L’ONF a également signé un partenariat stratégique avec l’institut national géographique (IGN). Ce partenariat s’inscrit dans les orientations des ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, notamment via le Programme National de la Forêt et du Bois (PNFB) adopté par décret le 8 février dernier. Cette collaboration permettra de mieux connaître la ressource forestière et donc mieux répondre aux besoins de la filière forêt-bois et à ceux des territoires en matière d’aménagement. En plus de la cartographie, l’Office fait le choix des nouvelles technologies pour assurer ses missions de « renouvellement et le bon entretien des 1 300 forêts domaniales, propriété de l’État, et des 15 600 forêts des collectivités » avec l’utilisation de drones afin de prendre de la hauteur. Il y a aussi en projet l’utilisation de dirigeable Flying Whales. « Ces derniers aideront à dégager le bois des zones inaccessibles et augmenter les exploitations, mais nous sommes encore à l’étape du projet avec un prototype prévu pour 2021 », précise Christian Dubreuil.

J. B.