Loi vieillissement : les craintes de Luc Broussy

En octobre 2013, Luc Broussy, conseiller général du Val d’Oise, a remis un rapport à Jean-Marc Ayrault sur l’adaptation de la société au vieillissement. Ce rapport est désormais disponible dans son intégralité aux éditions Dunod. Luc Broussy y évoque le texte en préparation : « Ma plus grande crainte concerne la pérennité du projet de loi ». Conscient que tous les points abordés dans son rapport n’aboutiront pas nécessairement dans la future loi, Luc Broussy insiste sur la priorité à accorder à « l’intégration des aînés au sein des villes, ainsi que leur mobilité ». Malgré les critiques qui estiment le projet de loi coûteux dans un contexte peu favorable aux dépenses, Luc Broussy demande au Président de la République, François Hollande, et au Premier ministre, Manuel Valls, d’avancer sur le dossier : « Un report, oui ! Un abandon, non ! »

Cette brève est extraite de la lettre des élus socialistes et républicains n°164, du 04 mai 2014

Abonnez-vous à la newsletter