L’Insee publie deux études nationales et des études régionales sur la participation électorale en 2017

On constate que les inscrits qui s’abstiennent systématiquement aux élections de 2017 sont plus souvent jeunes (moins de 30 ans) ou âgés (80 ans ou plus), ils sont aussi plus souvent sans diplôme, ils ont un niveau de vie plus faible et sont plus souvent inactifs que les autres inscrits.
Le lieu de résidence a un effet sur la participation. La part des inscrits n’ayant voté à aucun des tours des élections de 2017 est particulièrement élevée dans les départements d’outre-mer (DOM). En France métropolitaine, les écarts entre régions sont moins marqués que ceux observés avec les DOM. Les habitants de l’ouest de la France (Nouvelle-Aquitaine et Bretagne) et de l’Occitanie votent plus souvent systématiquement que les autres. À l’inverse, les personnes résidant en Corse, Provence-Alpes-Côte-D’azur et dans les Hauts-de-France s’abstiennent plus souvent systématiquement.
Élections présidentielle et législatives de 2017 : neuf inscrits sur dix ont voté à au moins un tour de scrutin, Insee Première n°1670 https://www.insee.fr/fr/statistiques/3138704
Élections présidentielle et législatives de 2002 à 2017 : une participation atypique en 2017, Insee Première n°1671
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3140794