«Les objectifs de la réforme», par Pierre Cohen

Pierre-Cohen-2011.jpgDans sa tribune adressée à la presse régionale, le Président de la République a clarifié les contours de la réforme territoriale à venir. En présentant une proposition de redécoupage régional dont le Parlement se saisira dès le mois de juillet et en clarifiant l’avenir des conseils généraux et des intercommunalités, François Hollande a fixé les termes du débat qui doit désormais s’ouvrir entre les parlementaires, les élus locaux et le gouvernement.

La discussion entamée au lendemain de la conférence de presse du Président de la République a établi la nécessité de mener une réforme territoriale ambitieuse conjointement à la réforme de l’État. Mais cette phase nous a également montré qu’il est indispensable d’expliquer que ce projet ne se fonde pas uniquement sur un besoin d’économies, qu’il porte un véritable objectif politique. Il nous faut expliquer que notre vision d’une décentralisation réussie se définit par la capacité donnée aux collectivités territoriales de partager réellement la puissance publique avec l’État, sans doublons. Alors que les citoyens doutent de l’efficacité de la puissance publique, cette clarté dans le “qui fait quoi” constituerait un moyen de simplifier et de redonner une vision claire de l’action des collectivités territoriales.

Contrairement à la droite, nous devons faire confiance aux collectivités, afin qu’elles soient renforcées  par cette réforme, à l’inverse de ce que prévoyait le projet de conseiller territorial de 2010. Alors que l’État n’est plus en mesure de tout porter lui-même, c’est la décentralisation qui doit permettre d’assurer la justice sociale, la péréquation, la transition écologique et le vivre ensemble.

La prochaine étape qui s’ouvre est celle du débat. Il doit permettre à chacun de développer et de présenter ses arguments, afin que toutes les voix puissent porter au chapitre. La recherche du consensus entre les élus passe par cette phase de discussion et de dialogue qui permettra de porter cette réforme de manière efficace. C’est l’objectif de ce numéro de Communes de France : donner aux élus socialistes et républicains la possibilité de présenter leur vision de l’avenir de l’organisation territoriale du pays.

Pierre Cohen, président de la Maison des élus

Cet éditorial est extrait de la lettre des élus socialistes et républicains n°169, du 10 juin 2014

Abonnez-vous à la newsletter