Les mesures appliquées au 1er septembre

Plusieurs mesures sont entrées en vigueur au 1er septembre 2014.

  • Revalorisation exceptionnelle du Revenu de Solidarité active

Le RSA a connu une revalorisation de 2% au 1er septembre. Cette mesure fait partie du plan de lutte contre la pauvreté lancé en janvier 2013. Cette hausse est la seconde étape de la revalorisation exceptionnelle du RSA de 10% sur 5 ans, en plus de l’inflation.

Ainsi, le montant mensuel de l’aide pour une personne seule et sans ressources passera de 499,31 à 509,30 euros par mois, de 748,97 euros à 763,95 euros pour un couple sans enfant et de 1 048,55 euros à 1 069,53 euros pour un couple avec deux enfants.

  • Des mesures pour la rénovation énergétique des logements

Trois mesures entrent en vigueur en cette rentrée 2014, dans le cadre de la relance du plan de rénovation énergétique du logement annoncé par Manuel Valls le vendredi 29 août.

Ainsi, un crédit d’impôt développement durable simplifié et renforcé est mis en place, à hauteur de 30% du coût des travaux, jusqu’à 16 000 euros de travaux pour un couple, et dès la première opération. Il est étendu aux compteurs individuels de chauffage et d’eau chaude, pour permettre à chacun de mieux maîtriser ses consommations, ainsi qu’aux points de recharge de véhicules électriques, pour accompagner leur développement.

D’autre part, Manuel Valls a annoncé la relance de l’éco-prêt à taux zéro pour passer à 100 000 prêts par an et garantir la qualité des travaux grâce au transfert de responsabilité vers les entreprises “reconnues garantes de l’environnement”.

Enfin, les moyens d’engagement financier de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) pour le Programme Habiter Mieux seront augmentés, afin d’atteindre l’objectif de 50 000 rénovations énergétiques cette année pour les ménages modestes.