L’élue de la semaine : Dominique Bru

 Mutualiser pour moderniser

Maire de Vic-sur-Cère (Cantal) et première vice-présidente de la Communauté de communes du Cère et Goul en Carladès, déléguée à l’administration générale et à l’aménagement du territoire, Dominique Bru est conseillère régionale d’Auvergne – Rhône-Alpes

Son sens de l’engagement pour le monde associatif prend racine dans celui de ses parents. Convaincue que l’action commune solidaire et militante est porteuse d’égalité et de justice, Dominique Bru adhère au parti socialiste en 1993, après de nombreuses années de militantisme associatif. Elle s’était d’ailleurs présentée une première fois aux élections municipales à Vic-sur-Cère en 1989. « Mon engagement politique est la continuité de mon parcours militant », précise Dominique Bru, qui est éducatrice sportive de profession. Sa carrière politique débute en 2004, lorsqu’elle est élue au Conseil régional d’Auvergne, elle devient alors vice-présidente en charge de la politique de l’habitat et de la ville. « Souvent, les élus débutent par un mandat municipal avant de s’engager au sein d’une collectivité de plus grande envergure. J’ai choisi de faire le chemin inverse », ajoute Dominique Bru. De son passage à l’hôtel de Région elle en a tiré son regard prospectif et stratégique de la planification : «  C’est le bon échelon pour travailler dans le temps ».

Justice et solidarité

Avec l’objectif de donner plus à ceux qui ont moins, Dominique Bru a mis en place de la politique de la ville au sein de la région Auvergne, prérogative alors inexistante. Aux Régionales de 2010, elle est réélue et accepte le poste de vice-présidente en charge des lycées et du développement territorial par la formation. Plus que jamais portée par des valeurs laïques citoyennes humanistes, et consciente que c’est par l’éducation, la formation, la culture que l’on peut aménager humainement nos territoires, elle s’est affairée à la réussite de la jeunesse. Durant ces cinq années, elle travaille avec les autorités académiques et l’ensemble des acteurs de l’éducation pour co-construire les politiques éducatives.

Dominique Bru est élue maire de Vic-sur-Cère en 2014. « Nous avons su saisir l’importance de l’intercommunalité dans le développement des politiques locales. C’est notamment le cas en milieu rural. Ce travail en mutualisation a permis de moderniser la commune », explique Dominique Bru, qui s’organise avec cette vision globale. Elle contribue à la sauvegarde des écoles rurales et fait installer la fibre optique en réponse aux défis des nouvelles ruralités. Dominique Bru assume pleinement ses deux mandats très complémentaires. Celui de maire s’exerce dans la proximité et le relationnel, celui de conseillère régionale exige une vision d’ensemble allant de la prospective à la stratégie. Ces deux rôles lui permettent d’allier le quotidien au futur : « Je m’efforce d’améliorer la vie de mes concitoyens tout en pensant à demain ».

Ouverture aux autres

Signataire de l’Appel des maires solidaires de septembre 2016, Dominique Bru fait des valeurs de solidarité, de fraternité et de vivre ensemble des leitmotivs importants de sa politique. « Vic-sur-Cère va accueillir une famille de réfugiés le 13 février prochain. Nous allons accueillir ce couple et ses quatre enfants dans un appartement mis à la disposition par la commune et qui a été meublé grâce à des dons. Nous avons mis en place un comité citoyen, qui regroupe des habitants, des membres du CCAS, de l’éducation nationale et des associations de la ville afin de mieux accompagner cette famille », ajoute Dominique Bru. Cette illustration du vivre ensemble, elle l’a transmise à toute son équipe municipale en leur demandant de travailler au maximum avec les habitants.

Aujourd’hui, Dominique Bru continue de mettre toute son expérience et ses valeurs au service de sa commune et de la région, où elle est membre des commissions sur la vie associative, le sport, la jeunesse, la formation initiale et les lycées et le tourisme et le thermalisme.

Julien Bossu