Le gouvernement réaffirme sa priorité pour la culture

« Le Parti socialiste se réjouit des déclarations du Premier ministre, le 11 février à la séance conclusive de la Mission de concertation confiée en 2014 à Hortense Archambault, Jean Patrick Gille, et Jean Denis Combrexelle. Manuel Valls a rappelé à cette occasion les propositions faites le 7 janvier dernier, en particulier l’inscription dans le projet de loi de modernisation du dialogue social à venir en 2015, du régime spécifique des intermittents du spectacle.

Cette annonce est une avancée importante qui évitera à l’avenir les spéculations les plus inacceptables contre les annexes VIII et X désormais pérennisées. C’est un climat apaisé qui s’ouvre pour la négociation entre partenaires sociaux, prolongeant la méthode à l’œuvre pendant la Mission. Cet engagement du gouvernement en faveur d’un emploi artistique et culturel de qualité et moins précarisé se confirme également par la prise en charge du différé d’indemnisation jusqu’à l’ouverture de la prochaine négociation de l’UNEDIC en 2016, et au-delà par la création d’un fonds spécifique pour l’emploi culturel. Le Parti socialiste salue la volonté affichée du gouvernement pour la culture, qui se traduit également dans le plan en faveur de l’Éducation artistique et culturelle des jeunes à l’art et aux œuvres, et par l’augmentation des budgets des missions de création et de transmission artistique, dès 2016 et au-delà ».

Communiqué de Karine Gloanec Maurin, secrétaire nationale du PS à la culture, le 13 février 2015

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France du 16 février 2015

Abonnez-vous à Communes de France