Le gouvernement améliore la qualité de vie des habitants et l’attractivité des territoires ruraux

“En présence du président de la République et du Premier ministre, le 2e comité interministériel aux ruralités (CIR) s’est tenu à Vesoul, lundi 14 septembre. Cette rencontre a permis d’annoncer des mesures nouvelles pour améliorer la qualité de vie dans les territoires ruraux et conforter les mesures déployées à la suite du premier comité qui s’était tenu le 13 mars à Laon. En faisant de l’égalité des territoires une des priorités de son action, le gouvernement apporte un soutien clair aux habitants des territoires ruraux. Il montre par ce comité qu’il a une vision moderne de ces territoires en pleine mutation.

Parmi les nouvelles mesures fortes : la création de 1000 maisons de santé pour garantir un accès rapide aux soins d’urgence (708 sont en service aujourd’hui) ; l’installation de bornes électriques tous les 50 km et le maintien de stations-service ; l’accès de tous aux nouvelles technologies avec le plan France Très Haut débit ; un milliard d’euros pour soutenir l’investissement dans les territoires dont 500 millions pour les territoires ruraux ; la création d’un prêt à taux zéro pour la réhabilitation des logements dans 30 000 communes rurales ; 13 600 communes intégrées dans le nouveau zonage de revitalisation rurale et enfin plusieurs mesures de soutien à l’éducation en milieu rural.

Aussi, ce comité interministériel a permis de faire un bilan d’étapes des 46 mesures annoncées en mars. Les avancées sont majeures : par exemple, 1,9 milliard d’euros mobilisés de l’Etat pour le financement des volets territoriaux des contrats de plan État/régions ; 1324 étudiants en médecine ont signé un contrat d’engagement de service public en zone déficitaire ; 15 millions d’habitants concernés par des projets de territoire à énergie positive. Les habitants des territoires ruraux attendent des mesures concrètes qui leur offrent des opportunités de développement et d’amélioration de leurs conditions de vie. Avec ce comité interministériel, le gouvernement est au rendez-vous d’un État garant de l’égalité et de la justice territoriales”.

Communiqué d’Estelle Grelier, secrétaire nationale du PS chargée du pôle Justice sociale/cohésion territoriale, Dominique Potier, secrétaire national à la ruralité, et André Viola, secrétaire national à l’égalité territoriale, le 15 septembre 2015

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°226 du 19 septembre 2015

Abonnez-vous à Communes de France