Le changement est à vous !

carte campagne PS inscription listes électorales

Voter, oui – mais encore faut-il être inscrit ! Électeurs radiés des listes après un déménagement ou Français naturalisés à qui on n’a jamais proposé l’inscription : 6% environ de nos concitoyens, et jusqu’à 15% dans certains quartiers, ne sont pas inscrits sur les listes électorales.

Sans compter les très nombreux mal-inscrits, électeurs vivant à une adresse différente de celle à laquelle ils sont inscrits : ils ne reçoivent pas les professions de foi des candidats et ne peuvent voter qu’en se déplaçant ou par procuration, gonflant ainsi, le plus souvent, les rangs des abstentionnistes.

En 2010, l’État n’a pas mené la traditionnelle campagne nationale d’inscription. C’est donc essentiellement sur les communes que repose l’effort de convaincre les citoyens de devenir des électeurs. Affichage public, magazine municipaux, articles dans la presse locale… ou même un Bus civique, comme à Angoulême. Les associations se mobilisent également, comme Diversi-T37 à Tours.

Le PS et le MJS lancent leur campagne d’inscription sur les listes électorales : affichescartes postales… Une caravane des inscriptions passera à Tourcoing, à Clichy-sous-Bois et à Toulon. Un site internet de veille citoyenne va être ouvert pour permettre aux militants et sympathisants d’envoyer des informations sur l’inscription à leurs familles, voisins, amis…

N’hésitez pas à faire remonter à la FNESR vos initiatives les plus fructueuses, nous les ferons connaître!