Le carnet des élus

Cette nouvelle rubrique analyse les mouvements dans les collectivités territoriales : élections partielles, changement dans l'exécutif, arrivée d'un nouveau directeur de cabinet...

Aurélie Filippetti prend la tête des affaires culturelles de la Mairie de Paris 

 L’ancienne ministre de la culture, dont la nomination sera officialisée dans les prochains jours, prend la suite d’Irène Basilis. Elle sera à la tête de 2 800 agents municipaux. Cette direction couvre les bibliothèques, les conservatoires, certains théâtres et salles de spectacle. Elle accompagne également les très nombreuses structures qui composent le tissu associatif culturel de la ville.  Enseignante à Sciences-Po et romancière, Aurélie Filippetti a présidé le Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier. Depuis 2020, elle dirigeait la villa Finaly, à Florence (Italie), un lieu géré par la Chancellerie des universités de Paris servant à accueillir des chercheurs, ainsi que des colloques et des congrès. 

Changement de 1er adjoint pour Maryse Giannaccini, Maire de Fons (Gard) 

Le 1er adjoint Romain Bialès a présenté sa démission de premier adjoint pour des raisons professionnelles et personnelles. C’est désormais Gilbert Casas, retraité, qui occupera cette fonction, auprès de Maryse Giannaccini, qui est également vice-président PS du conseil départemental du Gard. Il aura pour délégation les bâtiments communaux à usage public, la vie locale, l’environnement, et la sécurité civile.  

Un socialiste entre au Conseil municipal de Toulouse 

Mercredi 9 novembre 2022, le député NUPES et élu de l’opposition municipale à Toulouse, François Piquemal, a démissionné du conseil municipal.  Dès le prochain conseil municipal, il sera remplacé par le socialiste François Briançon, figure de la gauche toulousaine et ancien adjoint de Pierre Cohen lorsque la gauche était au Capitole, entre 2008 et 2014. Premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste de Haute-Garonne, il a remplacé Sébastien Vincini, qui a démissionné en mai dernier. 

La Ville de Paris s’est dotée de deux nouveaux adjoints adjoints

Le Conseil de Paris a voté pour la nomination de deux nouveaux adjoints à la mairie de Paris, jeudi 17 novembre 2022.  Pour la délégation Handicap et Jeux paralympiques, il s'agit de Lamia El Aaraje, ancienne députée socialiste de la 15e circonscription de Paris, du 7 juin 2021 au 28 janvier 2022. Pour la délégation Outre-mer, il s'agit de Jacques Martial, qui était auparavant conseiller délégué sur le même sujet. 

Montpellier : le socialiste Max Lévita démissionne  

A 85 ans, cet ancien adjoint de Georges Frêche puis d’Hélène Mandroux démissionne du conseil municipal et de la Métropole de Montpellier. Cet ancien professeur d’économie était élu à Montpellier depuis 1983. Il a notamment été reconnu comme ayant piloté le plan de rénovation des lycées, puis géré les finances de la ville. Ses bilans annuels ont été particulièrement remarqués.   Michael Delafosse, Maire de Montpellier et Président de la Métropole, lui a rendu hommage  au cours du dernier conseil municipal  : « Je veux saluer un très bon serviteur de la chose publique, la porte de mon bureau lui est toujours ouverte pour échanger des conseils précieux. Max Levita, c’est 40 ans d’engagement au service de Montpellier, 40 ans de confrontations d’esprit. »
 
Pierrick White nommé Directeur de Cabinet à Langres 

La Maire socialiste de Langres, Anne Cardinal, l’a recruté pour l’accompagner dans ses missions. Après avoir été attaché parlementaire d’un député du Territoire de Belfort, puis chef de cabinet du maire de Creil (Oise), il relève un nouveau défi, sur un poste créé récemment, dont il sera le premier titulaire.  

L’ancien député PS des Pyrénées-Orientales Jacques Cresta est décédé 

Jacques Cresta est décédé à Perpignan dans la nuit de ce mardi à mercredi 12 octobre à l'âge de 67 ans. Élu au conseil régional de la région Languedoc-Roussillon en 2005, il s’est vu confier un poste de vice-président en 2010. Il s’est ensuite présenté aux législatives et a remporté la première circonscription des Pyrénées-Orientales, dont il fut le député entre 2012-2017. En 2014, il a conduit la liste de gauche aux municipales à Perpignan. Il a également été le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste dans les Pyrénées-Orientales. À ce poste, il était très proche de Christian Bourquin, ancien président du Conseil départemental.

Georges Massacrier s’est éteint 

Conseiller général pendant douze ans, maire socialiste de Valentigney (Doubs) de 1989 à 2001 et vice président de l’Agglomération du Pays de Montbéliard, Georges Massacrier est décédé.  Né 1937 à Montbrisson dans la Loire, il fut animateur dans plusieurs communes du Pays de Montbéliard, puis directeur de foyers de jeunes travailleurs, avant de continuer sa carrière comme attaché parlementaire de Guy Bêche (ancien député PS) dans les années 80. Très attaché au partage de la culture, il a développé le Centre social et la MJC de Valentigney. Sous ses mandats, il a accueilli des écrivains et artistes en résidence. Sur le plan de l’urbanisme, il s’est attaché à lutter contre la ghettoïsation de certains quartiers, en participant activant à la mixité sociale. 

 Mort de Claude Saunier : pluie d’hommages pour l’ancien maire et sénateur socialiste

Maire de Saint-Brieuc (1983-2001), sénateur des Côtes-d’Armor pendant 19 ans, conseiller régional… Claude Saunier a été un militant et élu au long cours. Décédé à l’âge de 79 ans, l’ancien édile socialiste a reçu de nombreux hommages de la part des représentants de nombreux personnages, de ceux qui lui ont succédé à la tête de la commune de Saint-Brieuc depuis 2001 au président du département des Côtes-d’Armor, Christian Coail, qui a salué une « figure éminente de la vie politique ». Loïg Chesnais-Girard, président (PS) du Conseil régional de Bretagne, a tenu à présenter un hommage rendu au nom de la Bretagne envers un homme porteur « des idées et valeurs du réformisme et du progrès social ».