Laurent Fabius s’adresse aux représentants des Français de l’étranger

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s’est exprimé lors de la dernière assemblée des Français de l’étranger, le 12 septembre dernier. Après avoir rappelé les positions de la France sur la situation en Syrie, fermement condamné l’utilisation d’armes chimiques et présenté ses espoirs sur les négociations de Genève II. Selon Laurent Fabius, « les relations internationales ont un rôle majeur dans le redressement de la France ». Les compatriotes établis hors des frontières sont les premiers ambassadeurs des valeurs républicaines et de la culture française. Ils ont également un rôle de commerciaux, ce sont des acteurs de la diplomatie économique, axe de croissance. La présence des entreprises françaises dans les zones en développement telles que la Chine, l’Inde ou le Brésil, est en expansion. Le ministre demande « aux diplomates de se rapprocher des entreprises afin de faciliter leur implantation dans le pays ». Les retombées sont multiples. Elles sont économiques mais cela permet aussi de motiver la venue des étudiants étrangers en France. Les ambassadeurs sont d’ailleurs tenus de recenser les réseaux des anciens étudiants en France. « Cette France à l’étranger est une chance, elle ne doit plus être stigmatisée ou qualifié d’exilés fiscaux », précise Laurent Fabius. Le ministre conclut par un mot sur la réforme des conseillers de l’AFE : « Contestée, mais nécessaire car apportant plus de démocratie participative ». Elle sera mise en oeuvre dès 2014.

Julien Bossu