L’appui du président de la République aux SCOP

En octobre 2014, à l’initiative d’Éric Andrieu et de Pervenche Berès, la délégation socialiste française au Parlement européen avait organisé un séminaire de plusieurs jours dans l’Aude, ponctué de rencontres-débats avec des acteurs locaux. Les eurodéputés socialistes et radicaux se sont réjouis du déplacement du président de la République dans ce département le 19 mai. « La visite de La Fabrique du Sud, SCOP créée par les anciens salariés de Pilpa suite à une fermeture de type spéculatif, avait permis de revenir sur leur combat syndical et juridique ainsi que sur l’amélioration nécessaire du cadre législatif pour permette aux salariés de reprendre un site rentable. Les élus locaux s’étaient alors fortement mobilisés pour que le projet aboutisse. La visite de François Hollande est une reconnaissance de cette action politique », explique ainsi Éric Andrieu. « À la suite de ce séminaire, nous avons enrichi nos propositions : nous demandons notamment l’amélioration des conditions de soutien par le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation de la reprise par les salariés de leur entreprise sous forme de SCOP », ajoute Pervenche Berès. « Nous savons pouvoir compter sur le soutien de la France sur ce point », concluent les deux eurodéputés.

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°212-213 du 22 mai 2015

Abonnez-vous à Communes de France