Lancement de l’expérimentation des “Brigades territoriales de contact”

Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, s’est rendu à la brigade de gendarmerie de Sains-Richaumont, dans l’Aisne, pour lancer l’expérimentation nationale du dispositif des “Brigades territoriales de contact”. « L’une des priorités du gouvernement est de garantir la sécurité de tous les Français, où qu’ils vivent, dans les métropoles, dans les zones urbaines, en secteur périurbain ou dans les zones plus rurales », précise le ministre.

Expérimenté depuis le 1er février 2017 pour une période de six mois, ce dispositif sera mis en place dans 24 départements, dans 30 brigades. Il poursuit un objectif prioritaire : renforcer la qualité de la relation qu’entretiennent les gendarmes avec les élus et la population, dans le cadre d’un véritable service de proximité. Ces brigades seront équipées de nouveaux moyens technologiques permettant aux gendarmes de traiter sur le terrain une part importante de l’activité auparavant effectuée dans les locaux de l’unité, renforçant par là leur présence sur le terrain. « Je suis particulièrement attaché au maillage territorial fort et efficace de la gendarmerie nationale, amenée à adapter en permanence son organisation aux évolutions de la délinquance et aux mouvements de la population », poursuit Bruno Le Roux. Le dispositif contribuera également à préserver la qualité du maillage territorial de la gendarmerie, qui compte 3 111 brigades réparties sur l’ensemble du territoire français.