Politique Agricole Commune : le combat d’Eric Andrieu eurodéputé PS et rapporteur de la PAC contre les pesticides et pour une agriculture plus juste

Alors que les États membres peinent à faire converger leurs objectifs et que les négociations s’étaient soldées par un échec fin mai, “Un accord vient d’être obtenu entre les différentes institutions européennes sur le Règlement de la politique agricole commune (PAC) portant sur l’organisation commune des marchés (OCM). Depuis 1992, c’est la première réforme de la PAC qui se conclut par davantage de régulations que de dérégulation”  se réjouit Eric Andrieu, eurodéputé socialiste en charge du dossier.

Député européen depuis 2012, Eric Andrieu s’est toujours battu, au fil de ses trois mandats contre les pesticides et pour une agriculture mondiale plus juste qui protège les agriculteurs. Il a notamment été le premier député européen à demander une évaluation des effets cumulés des accords de libre-échange sur l’agriculture européenne. Depuis les révélations des “Monsanto papers”, il milite au sein du Parlement, pour la sortie du glyphosate et a œuvré à la mise en place d’une commission d’investigation sur le processus d’évaluation des pesticides en Europe (commission PEST), dont il devient le Président en 2018.

Le négociateur pour le Parlement européen a de quoi être fier des avancées obtenues. Cette réforme qui tourne le dos à 30 ans de dérégulation, redonne leur dignité aux agriculteurs pour les encourager à prendre la voie de la transition agro-environnementale tout en saisissant à bras le corps l’enjeu essentiel qu’est la reconstruction de la souveraineté alimentaire européenne.

Visitez le site d’Eric Andrieu pour comprendre en détail ce qui change avec le nouveau règlement de la PAC sur l’OCM : https://www.eric-andrieu.eu/pac-accord-europeen-sur-lorganisation-commune-des-marches/