Les Maires en 1ère ligne face au Coronavirus

LES MAIRIES EN PREMIÈRE LIGNE FACE AU CORONVIRAUS


Face à l’épidémie de Coronavirus qui bouleverse la vie économique et sociale de la Nation, les maires des petites et grandes communes se retrouvent bien souvent en première ligne pour soutenir leurs administrés et pour garantir leur sécurité. Tour d’horizon des initiatives de quelques municipalités à direction socialiste à travers la France face à la pandémie.


La ville de Brest a mis en place une carte interactive, consultable sur son site, qui recense tous les commerces alimentaires ouverts ainsi que ceux proposant la livraison à domicile. Les habitants de la ville peuvent ainsi trouver en quelques clics quels magasin sont encore ouvert et éviter ainsi des détours aux habitants confinés. Les personnes à risques, nos aînés peuvent également bénéficier des services des magasins proposant la livraison à domicile, afin d’éviter de se déplacer et donc de minimiser les risques de contagion.


La ville de Dijon a mis en place un système de coaching sportif à distance, grâce à une chaine sur le site YouTube. Les équipements sportifs municipaux étant fermés, la mairie a tenue à permettre à ses concitoyens de rester en bonne forme physique tout en étant confiné. Les dijonnais et les Français peuvent ainsi suivre de chez eux des exercices de « Stretching, cardio, renforcement musculaire… » et se préparer à ressortir en forme !


A Paris, la municipalité partage sur sa page twitter dédiée des idées pour occuper les parisiens et leurs familles pendant la durée du confinement. Chaque jour, de nombreuses publications culturelles, sportives ou artistiques sont partagées par les équipes de la ville. Concerts, pièces de théâtre et même visites de musées sont mises à présent accessible depuis le salon des parisiens, et permettent de faire passer le temps du confinement peut-être un peu plus vite.


A Nantes, l’équipe municipale a mis en place de nombreuses initiatives pour permettre aux Nantais d’affronter dans de meilleures conditions le confinement. En plus d’une offre culturelle variée disponible en ligne, un dispositif exceptionnel d’aide aux PME a été mis en place. Il consiste en un effort économique de plus d’un million d’euros par mois pour la ville, et permets aux entreprises concernées de demander  des exonérations de versements des loyers, ou encore la levée des pénalités de retard pour les marchés publics. Un numéro a été mis en place pour informer les entreprises sur toutes les mesures qui leurs sont destinées, baptisé “Allo PME”. Des exonérations  de loyers sont également mises en place pour le secteur associatif et culturel, ainsi qu’un “fond dédié aux associations qui viendra plus tard” d’après la Maire.


La municipalité de Poitiers à emboîté le pas à plusieurs autres communes et a décidé, en accord avec la préfecture de la Vienne, la mise en place d’un couvre-feu de 22h à 5h du matin jusqu’au 15 avril. Cela implique que tous les déplacements sont en principe prohibés durant cette période, et qu’il n’est possible d’y déroger que dans les 3 cas suivants : (source : site de la Ville de Poitiers)

Retrouvez également nos entretiens avec Loïc Gachon, Maire de Vitrolles, et avec Thierry Falconnet, Maire de Chenôve.