« Il faut maintenant écrire la page suivante de la piétonnisation ! » : Mathieu Klein piétonnise le centre-ville de Nancy

A Nancy, promesse de campagne tenue pour le maire socialiste et porte-parole d’Anne Hidalgo Mathieu Klein : la piétonnisation d’une partie du centre-ville va devenir une réalité.

 

La municipalité souligne l’urgence d’avoir une ville plus agréable et respirable et fait face à la réalité : « Actuellement Nancy est une ville pensée surtout autour de la voiture. Nous sommes en retard par rapport aux nouveaux modes de vie des habitants, à leurs préoccupations écologiques. » peut-on lire sur la page web dédiée au projet.  En effet, alors qu’une étude montre que 60% des Nancéiens se déplacent quotidiennement à pied, à vélo ou en trottinette, hormis la célèbre place Stanislas, où les voitures sont bannies depuis 2005, force est de constater que les zones piétonnes sont encore rares.

 

Les bénéfices attendus de la piétonnisation sont multiples. Il s’agit en premier lieu d’améliorer le cadre de vie des Nancéiens avec un espace public plus équilibré, moins de nuisances sonores, des parcours urbains moins stressants et plus sécurisés. Le besoin d’une ville plus verte où l’on respire mieux avec une réduction conséquente de la pollution est également au cœur du projet, qui s’appuie sur le développement des mobilités douces.

 

Face aux craintes de certains, la mairie se veut rassurante : l’activité ne sera pas affectée. Au contraire, la piétonnisation permettra aux commerçants d’être plus visibles et accessibles : « L’idée n’est pas de piétonniser pour piétonniser. Cette démarche doit s’inscrire dans un schéma global cohérent et réfléchi, en concertation avec les habitants. » souligne la municipalité dans la présentation du projet.

 

L’ambition du maire est de faire émerger un grand plateau piéton dans le centre-ville qui explique : « La piétonnisation, l'envie de marcher, se promener en toute quiétude est une envie forte. Nancy a connu, avec la place Stanislas, une grande transformation. L'intuition de départ d'André Rossinot [ancien maire] a transformé notre ville. Il faut maintenant écrire la page suivante de la piétonnisation ! ». Un vaste chemin piéton dans le centre historique a déjà été testé tout l’été dernier, sans occasionner de critique majeure. Il servira de base à la pérennisation d'un dispositif plus large. Actuellement, plusieurs schémas urbains sont envisagés et le maire consulte les commerçants sur le projet.