Georges Labazée nous a quittés

Georges Labazée, ancien Président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques est décédé dans la nuit du 3 au 4 février 2022, à l'âge de 78 ans.

Nous avons souhaité rendre un hommage particulier à Georges, figure emblématique, marquante et attachante, qui a longtemps côtoyé nombre d’entre nous au fil des différents évènements organisés par la FNESR, notamment les rassemblements thématiques des élus, des séminaires de La Rochelle puis de Blois, et avec qui nous avons partagé des temps politiques forts. 

 

Un parcours politique exemplaire, inscrit dans la durée, porteur de convictions.

Georges Labazée commence sa carrière politique lors des cantonales de 1976, où il est élu conseiller général dans le canton de Thèze (64), il sera reconduit à chaque élection (1982, 1988, 1994, 2001 et 2008).

Son parcours a donc été fortement marqué par plusieurs mandats publics, en tant que député, sénateur ou encore premier président de gauche du conseil général des Pyrénées-Atlantiques et du conseil supérieur de l’adoption (CSA).

Instituteur de métier, il a apporté depuis le 30 janvier 2017 au sein du Conseil National de la Protection de l'Enfance (CNPE) un souffle nouveau, en portant de nombreuses études, et en participant activement aux orientations de la politique de protection de l’enfance pour construire une stratégie nationale. Sa boussole a toujours été la protection des droits des enfants, pour laquelle il s’est aussi investi dans une démarche d’amélioration de la gouvernance de la protection de l’enfance.

Il a également été pendant de nombreuses années un membre très actif au bureau national de la FNESR. L’ensemble des équipes s’associent à la peine de ses proches.

_______________________________________________________________

« J’ai eu le plaisir de rencontrer Georges à plusieurs reprises, notamment dans le cadre de mes fonctions ministérielles, mais aussi au cours de mes déplacements, en particulier lors d’un passage à Hendaye. J’ai pu apprécier la solidité de ses convictions, sa détermination à défendre l’idéal de justice sociale dans lequel il croyait.
Il était le premier à vanter les qualités de son Béarn natal, et plus largement de son département des Pyrénées Atlantiques. Je me souviens de son sourire, adressé à chacun de ses interlocuteurs, qui traduisait le respect qu’il portait à l’égard personnes avec qui il échangeait, même lors des plus âpres débats. Son empreinte nous a marqués comme une trace indélébile. Nous continuerons à nous inspirer de lui pour continuer le combat. »
Toute l’équipe de la FNESR se joint à moi pour présenter nos sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à tous les élus des Pyrénées Atlantiques. 

Carole Delga, Présidente de la FNESR


_______________________________________________________________

« Jo Labazée était un ami et un humaniste. Grande figure de la gauche béarnaise, il était de la veine des Philippe Madrelle, Henri Emmanuelli, Michel Dinet… qui furent dans le passé de grands présidents de conseils généraux. Personnalité très attachante, profondément démocrate, travailleur acharné, il fut un militant socialiste, membre assidu du bureau de la FNESR durant des années, toujours présent et constructif.
Il a été le premier président socialiste du conseil général des Pyrénées-Atlantiques en 2011 après 35 années d'animation et d'engagement pour le groupe socialiste qu'il a présidé. Je garde un excellent souvenir de mon dernier congrès de l'ADF qui s'est tenu dans son département, à Pau en 2014. 
Jo était un homme fidèle en amitié, un ami pour de nombreux camarades et un élu très proche de ses concitoyens. »

Claudy Lebreton, ancien président de la FNESR, Ancien président de l’Assemblée des Départements de France, Ancien président du Conseil Départemental des Côtes-d’Armor