Entretien avec Frédéric Leveillé : à Argentan, l’activité reprend !

A Argentan, la municipalité s’organise pour sortir progressivement la ville d’un long épisode de confinement. Mais, déjà, pendant le confinement, la municipalité a tout fait pour permettre aux habitants de passer ce confinement dans de meilleures conditions. Le plan « résidence autonomie » a visé particulièrement les personnes âgées et vulnérables, en leur permettant de garder du lien social pendant le confinement. Les personnels municipaux des services de jeunesse et sports ont été mobilisé pour le plan résidence autonomie, ces derniers ne pouvant exercer leur activité habituelle du fait du confinement. L’enjeu était de faire de la médiation avec les personnes isolées afin de d’éviter une rupture du lien social, notamment pour les personnes âgées, en leur proposant par exemple des activités sportives depuis les couloirs. La mairie a également proposé des tablettes aux personnes isolées, afin que celles-ci puissent entrer en contact avec leurs familles par visio-conférence. Les agents du Centre communal d’action sociale ont été mobilisé en permanence pendant le confinement pour favoriser le lien social. Pendant le confinement, les services de la mairie tels que l’Etat civil et le service des finances ont pu continuer à fonctionner « presque normalement » grâce à la mobilisation des élus et des agents municipaux. Grâce à une entreprise argentanaise fabriquant des masques chirurgicaux, ceux-ci ont pu être mis à disposition du personnel municipal, des commerçants, des entreprises et des associations venant en aide aux personnes.

Depuis le 11 mai, l’activité municipale reprend progressivement et remonte en puissance. La mairie est maintenant ouverte tous les matins et bientôt pour la journée. La ville a également acheté des masques en tissus qui sont distribués à la population. Sur ces masques, l’Etat prend en charge au maximum 1€ par masques, ce qui représente seulement le quart du coût des masques achetés par la ville. Les collectivités locales sont donc en première ligne face à la crise et en assurent sa gestion en prenant en charge une large part des dépenses liées à la crise. La mairie a également investi pour protéger son personnel, notamment dans des panneaux en plexiglas dans les lieux recevant du public ou dans des bâches transparentes à l’intérieur des véhicules municipaux.

Viktor NOVEL