Édito de Carole Delga

Chères amies, chers amis,

La campagne des élections présidentielles est lancée. Elle se déroule dans un moment crucial pour notre pays qui subit une crise sociale, écologique et démocratique sans précédent.  

Suite à un vote des élus et des militants, Anne Hidalgo est officiellement la candidate du Parti Socialiste. Son projet: remettre au coeur de toute politique la promesse républicaine avec comme piliers centraux l'éducation et la santé pour tous, rebâtir une société de la confiance et du lien avec les Français.

Son projet pour la France est un projet de progrès, ouvert sur l'Europe et le monde. Il est féministe, social et écologique. Il est celui de nos territoires, urbains comme ruraux. Il est celui de la jeunesse. Il est le seul à mettre en avant le pouvoir d'achat et l'égalité des chances.

Il est celui d'une gauche responsable et réformiste, une gauche où les territoires, les élus sont considérés comme des partenaires, avec une vision décentralisée et déconcentrée de la République.

Des premières propositions concrètes ont été faites. Anne Hidalgo propose la mise en place d’un ISF climatique, l'augmentation du SMIC, une grande conférence salariale, l'égalité salariale femmes/hommes, l'assurance chômage universelle, une politique de sécurité au quotidien, le droit de choisir sa fin de vie...

Des idées fortes qui témoignent de la volonté d'Anne Hidalgo de mener une campagne de terrain et d'idées, à rebours de l'hystérisation du débat.

Du parrainage de sa candidature à la mobilisation locale, je souhaite, avec vous, que la FNESER joue un rôle déterminant de cette campagne.  

Amitiés socialistes,

Carole DELGA

Présidente de la FNESR par intérim

Présidente de la Région Occitanie

Présidente de Régions de France