Édito de Carole Delga

Chère amie, cher ami, 

Quel plaisir de nous être retrouvés à Blois au cours de cette belle édition du séminaire de la FNESR.

Au milieu d’une actualité chargée, où les crises se multiplient, nous avons pu partager nos réflexions, échanger et nous former sur les nombreux sujets qui nous préoccupent au quotidien.

Dérèglement climatique, urgence sociale, souveraineté énergétique, pouvoir d’achat…
S’il n’existe pas de réponse unique, l’ensemble de ces enjeux gagneraient à être traités au plus proche du citoyen, à l’échelon local. C’était là tout l’objet de ce séminaire, dont la décentralisation était au cœur.

Les quarante années de décentralisation en France ont permis de faire des collectivités des lieux de responsabilité. Ainsi, c’est aujourd’hui dans les communes, départements et régions de gauche que se développe l’innovation publique, que l’on lutte contre les fatalités, que l’on œuvre à changer la vie des gens. C’est là que la gauche de l’action et des solutions montre ce dont elle est capable.

Élus socialistes et républicains, il nous faut retrouver ce combat qui est le nôtre, le porter, le renforcer ; oser dire que la décentralisation ne doit pas en rester là. Aujourd’hui plus que jamais : dans un pays traversé par les fractures et menacé par une extrême-droite aux portes du pouvoir, nous avons besoin de moyens pour nous appuyer sur les territoires.

C’est dans cette optique que j’entends enclencher une nouvelle dynamique au sein de la FNESR : celle-ci doit se repolitiser, redynamiser son réseau et surtout être à vos côtés.

Se repolitiser en étant un espace de réflexion, de débat et de construction autour de notre projet commun : écologique, social, démocratique.

Redynamiser son réseau en réaffirmant le rôle et la place les Unions Départementales des Élus Socialistes et Républicains, parce qu’une fédération d’élus n’est rien si elle n’est pas animée au niveau territorial.

Être à vos côtés enfin, d’abord en renforçant le contact avec les élus : c’est tout l’objet de cette lettre bimensuelle dont vous découvrirez le nouveau format dans le prochain numéro. Mais aussi par la formation et la mise en ordre de bataille de la fédération pour préparer les échéances électorales majeures.

Sénatoriales en 2023, municipales en 2026, notre objectif est clair : conserver, conquérir ou reconquérir les mandats. Nous avons beaucoup à faire, et nous le ferons bien.


Carole DELGA

Présidente de la FNESR

Présidente de la Région Occitanie

Présidente de Régions de France