A Vaulx-en-Velin, des stages de moto sur circuit pour lutter contre les rodéos urbains

Alors que le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a mis un coup d’accélérateur à la politique contre la multiplication des rodéos urbains, à Vaulx-en-Velin la mairie socialiste prouve que des solutions alternatives au tout-répressif existent et fonctionnent.

Le 22 juin dernier, la maire Hélène Goeffroy lançait le dispositif « A Vaulx Cross », qui consiste à proposer à des jeunes des stages sur plusieurs circuits rhodaniens dédiés à la pratique du moto-cross. La pratique de la moto sera encadrée par des professionnels et le terrain accessible à des horaires bien définis.

Cette initiative a suscité des remous chez certains élus et habitants de la Métropole de Lyon, qui souffrent de plus en plus de nuisances liées aux rodéos urbains : Pourquoi offrir un loisir à des délinquants ?

L’objectif est en effet de proposer à ces adolescents de se défouler sur les pistes de la campagne, une fois par semaine jusqu’à la fin de l’année. Une façon de canaliser les phénomènes de rodéos urbains qui se produisent régulièrement dans la commune.

Le projet a été initié par des jeunes et associations de riverains de Vaulx-en-Velin, preuve de leur bonne volonté. S’il ne faut pas minimiser les nuisances et le danger pour les passants que représentent les rodéos, ils sont souvent le fait de jeunes qui ne trouvent pas d’autres moyens d’exercer leur passion pour le sport moto, faute de moyens et d’infrastructures dans leurs quartiers, souvent défavorisés. Cette solution alternative veut également mettre l’accent sur la prévention routière et la réconciliation entre habitants et jeunes de Vaux-en-Velin.

Chaque jeune qui souhaite bénéficier de ce dispositif peut en faire la demande à la mairie. Également, un important travail a déjà été fait par les associations afin d’identifier les publics concernés et de faire la promotion du dispositif.

Afin de tirer les conclusions et d’évaluer l’efficacité de ce dispositif en vue de sa pérennisation, et pourquoi pas de son extension à d’autres communes, un bilan de cette expérimentation aura lieu en octobre. A suivre … !