La Haute-Garonne vote une aide de 100 000 € pour les victimes de Daesh

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a voté le 10 septembre à l’unanimité une aide d’urgence exceptionnelle de 100 000 € en faveur des populations victimes des conséquences des conflits en cours en Syrie. Cette aide permettra, via le ministère des Affaires étrangères, de soutenir une maternité de la ville d’Alep et un hôpital au nord de la Syrie.

« Le monde vit aujourd’hui un drame. Daesh est un prototype de la barbarie et de l’obscurantisme », a déclaré Georges Méric, président du Conseil départemental. « La dignité humaine est un point d’universalité. Il est de notre devoir de tendre la main aux populations victimes de cette guerre. L’aide sur place est une priorité pour répondre à l’urgence humanitaire et sanitaire. Dans un même temps, nous menons depuis le mois de juin un travail avec l’Office public de l’habitat de la Haute-Garonne pour accueillir les familles de réfugiés arrivées dans le département », a conclu le président.

Cette brève est extraite de la lettre de Communes de France n°225 du 14 septembre 2015