Journée nationale Art et territoires – Jeudi 22 octobre 2015

Journée nationale Art et territoires – Jeudi 22 octobre 2015 

En présence de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication.

10h00 – GRAND PALAIS – Galeries nationales:

Galeries nationales – Accueil entrée VIP, angle avenue Winston Churchill Paris 8e (côté Seine)

ou

10 h 00 :  GRAND PALAIS – Fiac 2015 – Accueil entrée VIP, angle avenue Winston Churchill  Paris 8e (côté Seine) – Invitation exceptionnelle : ouverture de la FIAC 2015

13 h 00 : THÉÂTRE DU ROND POINT : déjeuner condorcet
Accueil par Jean-Michel Ribes – 2bis avenue Franklin D. Roosevelt – Paris 8e

  • Débat : La place de l’art et de la culture dans la candidature de la France à l’Exposition Universelle 2015. Les propositions pour la valorisation des initiatives artistiques et culturelles des territoires. En présence de Pascal Lamy, délégué interministériel pour la candidature de la France.

15 h 00:

Quels musées demain dans les territoires ?

  • Quelles sont les clés du dynamisme d’un musée ?
  • Le rôle éducatif et social du musée.
  • Le musée doit-il créer l’événement. Les animations culturelles autour des musées. Les activités hors les murs des musées.
  • Le musée multidisciplinaire, lieu de diffusion des arts vivants.
  • Retour d’expérience sur la Nuit européenne des musées.
  • Retour d’expérience du Musée passagers en Île-de-France.
  • Les services au public
  • L’Art en partage : la médiation. Les publics des musées
  • La fragile économie des musées. Le développement des boutiques des musées. Les produits dérivés.
  • L’appellation “Musée de France”. Les conditions de labellisation.
  • Les relations entre les musées publics et les musées privés.
  • Les relations des musées avec les associations et les centres de loisirs les structures jeunesse.
  • Informations sur la charte sur la prise de photos dans les musées.
  • L’action internationale des collectivités pour la diffusion

Art moderne/Art contemporain dans les territoires

  • La production de l’art contemporain.
  • Les tendances actuelles de l’art contemporain : Multidisciplinarité ; Interdisciplinarité ; Indisciplinarité
  • État de la production en 2015
  • Les acteurs de la scène française dans les territoires
  • La notoriété des artistes Français des territoires dans le monde
  • La scène artistique émergente
  • L’implication des habitants dans la création artistique
  • Retour d’expérience sur les assises de la jeune création
  • Retour d’expérience du Street Art dans les villes
  • Le financement de l’art contemporain : Le mécénat populaire et le crowdfunding.
  • Faire une commande à un artiste : le lien aux commanditaires (Dispositif de sélection, cahiers des charges partagés, délégations à un commissaire ou à une agence)

Les dispositifs de diffusion de l’art contemporain.

  • Les politiques publiques en faveur de la diffusion. Les centres d’art ; les missions des artothèques : Comment gérer le prêt d’œuvres au public ?
  • Les expositions temporaires. Les expositions dans les monuments nationaux.
  • Les FRAC. La nouvelle organisation territoriale pour les FRAC ; les fonds régionaux d’acquisition pour les musées
  • Le soutien privé aux institutions publiques
  • La contribution des fondations et galeries. Comment les galeries entrent au musée.
  • L’art contemporain dans l’espace public : Gares, hôpital, écoles. Les applications numériques : Commentaires, géolocalisation.
  • Les opérations portes ouvertes des ateliers d’artistes.
  • Le 1 % artistique. La participation des collectivités au Prix National de la commande public.
  • Le rôle de la médiation culturelle.
  • L’approche ludique et éducative possible de l’Art contemporain.
  • Les visites Parents-enfants ; les visites Ateliers ; les parcours et visites scolaires
  • Le rôle des expositions dans les politiques éducatives des collectivités
  • Les résidences et les ateliers d’artistes soutenus par les collectivités
  • La gratuité les Week-End
  • Les projets artistiques à partir d’échanges avec les habitants.
  • Peut-on aliéner ou vendre ou louer une œuvre d’art d’un musée territorial ?
  • Les organismes professionnels. Les revues d’art. Les réseaux sociaux.
  • Les résidences d’artistes en France et à l’étranger.
  • Retour d’expérience d’actions innovantes des collectivités. Comment un projet artistique peut contribuer au développement du territoire.
  • Retour d’expériences : Musées et expositions, les complémentarités et mutualisations
  • Pourquoi réaliser un catalogue des réserves muséales des musées territoriaux?

Atelier : Soutenir la création et favoriser la circulation des expositions :

  • Préparer le Festival Création Off des collectivités pendant la FIAC en 2016 : Comment mutualiser les moyens pour aider les artistes à exposer ? Comment partager la diffusion d’une exposition entre 2 ou 3 collectivités ? Comment échanger un projet artistique global avec un autre territoire ? Quels sont les partenariats nécessaires pour la production et la diffusion d’expos temporaires entre plusieurs territoires ?
  • Vers un espace mutualisé cogéré avec la ville de Paris en octobre 2016.
  • Participation à la bourse 2015 inter-collectivités d’échanges et de locations d’expositions
  • Objectif : Échanger ou louer une exposition d’Art contemporain seul ou avec un ou plusieurs collègue(s) élu(s).

17 h 00 : Accueil de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication

  • Le projet de loi relatif à la liberté de création, l’architecture et le patrimoine (“CAP”)
  • Les projets artistiques des territoires ; le soutien aux nouvelles formes artistiques
  • La nouvelle gouvernance décentralisée
  • Les convergences d’intérêts, les objectifs à partager, les moyens financiers des partenariats Collectivités territoriales – ministère de la Culture et de la Communication.

18 h 30 : Départ en Batobus aux Docks – Cité de la Mode et du Design, 36, quai d’Austerlitz – Paris 13e

  • Visite libre d’OFFICIELLE, le nouvel événement de la FIAC. Cette manifestation met l’accent sur la création émergente, la découverte de galeries et de jeunes artistes, mais aussi la redécouverte d’artistes peu ou pas mis en avant sur la scène artistique internationale