Hella Kribi-Romdhane

Elue - Hella Kribi-Romdhane

Des idées au plus près du terrain

 

Elle vient d’être désignée première des socialistes à Massy (Essonne). Hella Kribi-Romdhane a le militantisme dans le sang et le goût de l’action publique ancré en elle.

 

Aujourd’hui conseillère régionale d’Ile-de-France et élue de Massy, son engagement remonte à l’adolescence. Ses parents, militants, la sensibilisent très jeune et c’est très logiquement que, dès le lycée, elle s’engage. « Je fais des mises sous pli depuis que je suis née », dit-elle en plaisantant, soulignant l’engagement associatif et politique constant de parents, dont elle a incontestablement hérité la fibre sociale et civique.

Ses premières armes, elle les fait à la FIDL dans le mouvement contre le CIP puis au cours d’autres mobilisations locales. Ensuite, elle adhère au MJS puis au Parti socialiste. En 1997, elle milite activement en faveur de l’élection de François Lamy. Elle entre au bureau national du MJS, devient présidente de l’UNEF de son université. C’est à la Gauche socialiste qu’elle se forme avec enthousiasme. Elle croit en la force d’une gauche qui s’appuierait sur une société mobilisée, en un PS fortement ancré à gauche. C’est évidemment en Essonne, chez elle, qu’elle se forme politiquement aux côtés de responsables politiques comme Jérôme Guedj ou Julien Dray… Très attachée à l’union de la gauche, elle considère qu’en Essonne comme ailleurs, l’union est véritablement un combat… En la matière, Hella Kribi- Romdhane est unitaire pour plusieurs ! Elle s’efface ainsi au profit d’un écologiste dans son canton, accepte de devenir sa remplaçante et contribue ainsi à la victoire de son camp.

 

Lutte contre l’illettrisme

 

Élue étudiante, elle siège au conseil d’administration de Paris XII et de Paris VIII. Pendant ses années d’études, elle donne des cours de soutien scolaire dans son quartier de Massy et travaille également dans un lycée professionnel où elle est surveillante. Diplômée de l’Institut d’études européennes de cette Université et également diplômée en communication, elle devient chargée de travaux dirigés puis intègre la fonction publique. Aujourd’hui, Hella Kribi-Romdhane est toujours chargée de cours à l’Université d’Evry. Très attachée au monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, elle y puise continuellement renouvellement des idées et réflexion.

Hella Kribi-Romdhane le dit volontiers associative, sans cesse sur le terrain, concernée et déterminée à agir pour son quartier et militante politique (elle devient secrétaire de section de Massy en 2008).

Elle assure aussi, depuis la fin 2012, la présidence du groupement d’intérêt public «Défi métier». Le GIP Défi métier est un « outil partagé de l’État, de la Région et des partenaires sociaux qui rassemble autour de ses missions et de ses métiers (informer, professionnaliser, observer, animer), les principaux acteurs de l’emploi et de la formation ». En décembre dernier, Défi métiers engage un nouveau plan francilien de lutte contre l’illettrisme. Dans une Région où 5 % de la population est en situation d’illettrisme, il s’agit d’un enjeu majeur. Des problèmes concrets touchent cette partie de la population : « Comment lire une annonce ou une carte, rédiger une demande d’emploi ou comprendre une consigne ou un contrat ? ». Hella Kribi-Romdhane s’y consacre pleinement.

Elle participe à la vie des missions locales, s’investit à Massy comme en Ile-de- France sur les dossiers liés aux questions sociales, aux questions d’insertion ou de formation professionnelle. Des dossiers denses qu’elle maîtrise bien et qui revêtent une importance majeure pour nombre de nos concitoyens… À Massy, elle ouvre la préparation des municipales aux citoyens non encartés mais engagés dans la vie de la cité. Désormais pour Hella Kribi-Romdhane, le cap est mis sur 2014 !

Gaël Brustier