Grand Paris : transports et logement au coeur des préoccupations

Le 20 novembre, la deuxième conférence parlementaire sur le Grand Paris se réunissait sous la présidence d’Alexis Bachelay, député des Hauts-de-Seine, de Francis Chouat, maire d’Evry, et d’André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux.

Autour des questions de transport et de logement que connaîtra la future métropole dont la création est prévue au 1er janvier 2016, la conférence a fait salle comble. Au sujet des transports, il a été rappelé que c’était 200 kilomètres de nouvelles lignes ferroviaires qui étaient prévus dans la métropole, avec notamment le prolongement de la ligne 14 du métro et la création des lignes 15, 16, 17 et 18. La ligne 15 sera la première mise en service, dès 2020. Face à ce qui a été unanimement considéré comme un sous-investissement dans les transports ces dernières années, la SNCF a rappelé que les fonds d’investissement consacrés à l’Île-de-France ont triplé en 5 ans, passant de 300 millions en 2009 à plus d’1 milliard d’euros cette année, tandis qu’un projet de densification des réseaux de bus était promu par la majorité des intervenants.

Au sujet de la question du logement dans la métropole, que le maire des Lilas Daniel Guiraud a qualifié de « catastrophique», les différents intervenants ont salué la fusion des établissements publics fonciers de l’Etat en Ile-de-France et ont réclamé une plus grande clarté des PLU tandis que l’intervention de la sénatrice de Paris Marie-Noëlle Lienemann pour une planification chiffrée, contrôlée et sanctionnée de la construction de logements par l’Etat, était saluée.

Julien Czaniecki