Généralisation de la caution locative étudiante

Le loyer est le premier poste de dépenses des étudiants. De plus, selon une étude de l’Observatoire de la vie étudiante, 16% des étudiants logés ont des difficultés à trouver un garant.

Pour lutter contre ce phénomène, Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso ont annoncé la généralisation de la caution locative étudiante (CLé) à tous les étudiants qui n’ont pas de garant, quels que soient leurs revenus, leur situation familiale ou leur nationalité, après une expérimentation en 2013 dans les régions Nord-Pas-de-Calais, Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Cette mesure mise en oeuvre par les CROUS sera financée par un fonds de l’Etat et de la Caisse des dépôts (600 000 euros), également abondé par les régions partenaires (à hauteur de 100 000 euros).

Pour bénéficier de cette aide, le loyer doit être plafonné à 500 euros pour une personne seule en province, 600 euros en Ile-de-France et 700 euros à Paris. Ce plafond sera majoré de 60% pour les couples. En contrepartie de cette caution, les étudiants bénéficiaires devront verser une cotisation équivalente à 1,5% du loyer.

Aller plus loin:

Les mesures pour l’amélioration de la vie des étudiants font l’objet de notes explicatives de l’action du gouvernement