France urbaine veut “renforcer les synergies”

« Un peu plus d’un an après sa création, France urbaine est pleinement en ordre de marche », a déclaré Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine, le 24 janvier, à l’occasion de la cérémonie de vœux, à Paris. Réunissant 97 membres, de toutes tendances politiques, l’Association a notamment signé, au cours de l’année, le pacte Etat-Métropole, qui permet de « créer des synergies », à l’image des accords de coopération signés, par ailleurs, avec le périurbain et le rural.

En 2017, l’Association organise les premières Journées nationales de France urbaine, qui permettront, notamment, d’approfondir le manifeste rendu public à la Conférence des Villes, en septembre dernier. Ensuite, « nous envisageons de voir rapidement, un à un, les candidats à l’élection présidentielle », a conclu le président de France Urbaine.

Au cours de son intervention, Estelle Grelier, secrétaire d’État en charge des Collectivités territoriales, a affirmé la nécessité de renforcer l’Alliance des territoires ainsi que d’encourager l’expérimentation locale, mais sans objectif de généralisation.

M. C.