Fonction publique : revalorisation indiciaire et salariale

Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, a présenté au Conseil des ministres du 25 janvier, le décret très attendu portant revalorisation de la grille indiciaire des agents de catégorie A et de l’encadrement supérieur de la fonction publique. Ce décret n° 2017-85 du 26 janvier 2017 est paru au JO du 27 janvier. C’est une application de l’accord “Parcours professionnels, carrières, rémunération” qui a donné lieu au fil de 2016 à la publication de dizaines de décrets pour l’ensemble des autres catégories de fonctionnaires. C’est la plus importante refonte d’ensemble de la grille indiciaire depuis les accords Durafour de 1990.

Pour la catégorie A, cela représente notamment 9 points d’indice majorés, soit pour l’indice brut maximum un passage du célèbre indice 1 015 à 1022 dès maintenant, puis à l’indice 1027 au 1er janvier 2018. Le décret va être publié dans les prochains jours, mais l’étape 2017 s’applique rétroactivement au 1er janvier 2017. Par ailleurs, au 1er février 2017, le point d’indice augmente de +0,6 %, après avoir déjà augmenté de +0,6 % au 1er juillet dernier, soit désormais une valeur de 4,6860 € et une valeur annuelle de 56,23 €. C’est l’application de l’accord salarial intervenu l’année dernière qui a dégelé le point d’indice pour la première fois depuis 2010. Pour connaître son nouveau salaire, chaque agent doit multiplier son indice majoré par la nouvelle valeur du point. Cette augmentation ne s’applique qu’au salaire indiciaire, hors primes et régime indemnitaire. Elle ne concerne pas les pensions de retraites qui sont indexées sur l’indice des prix à la consommation (hors tabac).

Jean Cordelier