Des labels pour les abeilles

L’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) a procédé à la première remise de son label APIcité le 1er décembre dernier, afin de récompenser les communes qui s’engagent activement dans la préservation des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages. Parmi les lauréats figurent Dijon, Clermont-Ferrrand, Paris, Vitrolles et Montbéron. Dijon œuvre également pour être reconnue “référence écologique en Europe”.

La cérémonie a été l’occasion pour les communes lauréates de présenter concrètement leurs actions : interdiction d’utiliser des pesticides dans les jardins publics, installation de ruches en ville ou encore programmes de sensibilisation. Le conseiller scientifique de la ministre de l’environnement, Gilles Boeuf, n’a pas manqué de mettre en avant la nécessité de sauvegarder les abeilles domestiques et les pollinisateurs sauvages eu égard à leur rôle dans la production des ressources alimentaires mondiales. Il a tiré la sonnette d’alarme sur les menaces qui pèsent sur leur survie : près de 30 % des essaims meurent chaque année à cause de la dégradation de l’environnement, selon l’UNAF.

S. C.