Un décret pour assurer la prise en compte des congés maternité dans le calcul de la retraite

Mise en œuvre de la mesure annoncée dans le cadre de la loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraites adoptée en janvier dernier, le décret publié le dimanche 1 juin au Journal officiel prévoit la prise en compte de tous les trimestres de congé maternité pour le calcul de la retraite pour les enfants nés à partir de janvier 2014.

La situation antérieure ne permettait de valider qu’un seul trimestre de congé maternité par enfant, y compris pour les congés ayant excédé un trimestre. Ce décret permettra donc d’éviter les « trous » de carrière : pour les deux premiers enfants, le congé maternité ne dépasse pas 4 mois, mais les grossesses multiples, ou les grossesses des femmes déjà mères de deux enfants donnent lieu à des congés maternité de 6 mois et plus. Or, les femmes dans ces situations ne validaient qu’un trimestre au titre de leur congé maternité. Elles valideront désormais deux trimestres, ce qui évitera les trous de carrières.

Ce décret aura également un impact pour les parents adoptants. En effet, les congés d’adoption ne permettaient pas de valider des trimestres : désormais, le parent qui interrompt sont activité validera un trimestre pour 90 jours de congé d’adoption.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales parle  d’« une avancée majeure pour les femmes et pour les familles » et a salué le décret comme étant la preuve qu’ « une réforme des retraites de justice et de progrès est possible ».