Décès de Gilbert Sauvan, député des Alpes de Haute-Provence

Député des Alpes de Haute-Provence, Gilbert Sauvan qui avait présidé le Conseil départemental depuis octobre 2012, est décédé le 16 octobre, à l’âge de 61 ans. Il venait d’en démissionner pour se mettre en conformité avec la loi sur le non-cumul des mandats. « Je perds un ami. Tout ce qui a été accompli dans les Alpes de Haute-Provence, nous l’avons fait ensemble », a salué Jean-Louis Bianco, ancien député et ancien président du Conseil général des Alpes de Haute-Provence. L’ancien 1er ministre, Bernard Cazeneuve rend hommage à « un élu courageux, fidèle et engagé, un homme de combat ». Pour Nathalie Ponce-Gassier, présidente par intérim du Conseil départemental : « Cette disparition va marquer notre département où il est élu depuis 1983. Une personnalité dont l’absence va peser. Je rends hommage à l’homme, courageux jusqu’au bout dans son combat contre la maladie, à l’élu qui connaissait si bien ce département et a été de toutes les batailles ». Olivier Faure, président du groupe Nouvelle gauche à l’Assemblée nationale souligne « Il était de ces députés dont on parle trop peu ou trop tard. Très triste à l’annonce du décès de Gilbert Sauvan après une lutte courageuse ». Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner a lui aussi rendu hommage à son collègue de département « Sa famille, ses amis, notre département, perdent une mémoire, une force. Nous nous retrouvions souvent pour des combats communs : de la défense des chasses traditionnelles au maintien d’un service public menacé dans notre ruralité. Députés, nous étions à l’Assemblée nationale complémentaires : de nos différences naissait un tout, de l’âme du terrain aux portes des ministères. Il était à la commission du développement durable, j’étais à celle des finances ». Ses obsèques ont eu lieu le 19 septembre dans sa commune de Peyroules, dont il a été le maire de 1983 à 2001.