Une décentralisation au service des citoyens, par Christophe Sirugue

Edito - Christophe Sirugue

Le projet de loi de décentralisation et de réforme de l’action publique est en discussion depuis de nombreux mois.

S’il faut saluer les orientations du gouvernement et de la ministre de la Décentralisation, Marylise Lebranchu, qui affirme privilégier à une réforme jacobine la confiance en la capacité des collectivités à s’organiser entre acteurs locaux, de nombreuses interrogations sont venues des élus des territoires. La formulation de réponses a abouti à un texte copieux amenant finalement le gouvernement à proposer de le découper en trois parties : les enjeux du Grand Paris et le phénomène métropolitain, la place des régions et la clarification des compétences et les solidarités territoriales.

 

Globalement, les bases de ces textes vont dans le sens d’une meilleure efficacité et de plus de démocratisation de l’action publique. La clarification du rôle de la Région en matière de développement économique, le renforcement de sa compétence transport, le droit de pétition pour les citoyens, la transparence financière renforcée ou même les dispositions favorisant l’intégration communautaire et le renforcement de la mutualisation des services entre collectivités vont dans le bon sens. Cette volonté gouvernement a le comporte des vraies avancées de simplification du millefeuille administratif français tout en en poursuivant l’œuvre de décentralisation initiée par la gauche avec les lois Defferre.

Nous devons faire confiance à l’intelligence territoriale pour une meilleure efficacité du service public offert à nos concitoyens, disait François Hollande en mars 2012. C’est pour cela que la discussion devra permettre aux parlementaires, dans la concertation, de continuer à améliorer ce projet en apportant leurs expériences d’élus locaux pour qu’au final, ce soit l’action publique au service des citoyens qui en sorte renforcée.

Christophe Sirugue, député de Saône-et-Loire, maire de Chalon-sur-Saône, vice-président de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains