Un congrès des régions sous le signe du partenariat, par Alain Rousset

Edito - Alain Rousset

Les 19 et 20 septembre, la Région des Pays de la Loire accueille le 9e Congrès  de  l’Association  des régions  de  France.  Nous  avons souhaité  placer  ce  9eCongrès des Régions sous le signe du partenariat.

 

Partenariat  d’abord  avec  la  Région  des Pays de la Loire et son président Jacques Auxiette. Rien de mieux qu’une Région à “l’esprit  grand  ouvert”  pour  symboliser l’esprit de coopération qui nous anime. Partenariat avec toutes celles et tous ceux qui travaillent avec les Régions au quotidien et qui nous feront l’amitié de venir échanger  avec  nous  pendant  ces  deux journées :  élus  d’autres  collectivités,  représentants de l’État, syndicalistes, chefs d’entreprise,  universitaires,  enseignants, chercheurs,  experts,  intellectuels…  Ce Congrès  sera  à  l’image  des  Régions : ouvertes  et  à  l’écoute  de  tous  leurs  partenaires.

À  rebours  peut-être  des  idées  reçues, les Régions sont en effet les pivots de la concertation, avec l’État comme avec les autres  collectivités.  Conférences  régionales,  Eurorégions,  coopération  interrégionale : autant  de  rapprochements  qui anticipent  les  mutations  et  préparent l’avenir des territoires.

À  un  moment  où  la  morosité  domine trop  souvent,  la  décentralisation  reste une  chance  pour  la  France.  Pour  peu qu’on leur en donne les moyens, les Régions  sont  plus  que  jamais  prêtes  à  fédérer les énergies au service de la croissance et de l’emploi dans notre pays.

Les  prochains  contrats  de  plan  Etat-Régions,  dont  l’élaboration  a  été  lancée lors  de  notre  réunion  du  11 septembre avec le Premier ministre, constituent une marque  de  confiance  à  l’égard  des  Régions comme partenaires de l’État pour fixer  les  grandes  orientations  stratégiques du pays. Malgré un contexte financier contraint, les Régions vont se mobiliser aux côtés de l’État pour préparer les conditions  de  la  France  de  demain.  Au travers des priorités thématiques proposées par l’État, elles entendent se mobiliser  pour  le  redressement  économique et industriel, former et faciliter l’insertion des  jeunes  dans  l’économie  et  dans  la société, assurer un aménagement et un développement équilibré et harmonieux des  territoires,  participer  à  la  transition énergétique.

Notre conviction demeure : la France ne s’en  sortira  pas  durablement  sans  des Régions  fortes.  Puisse  ce  9e Congrès  en être l’illustration !

Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, Président de l’Association des régions de France